• lun. Sep 26th, 2022

Monde25

le monde des informations alternatives

TikTok lance “Now” pour concurrencer l’application anti-Instagram BeReal

ByVeritatis

Sep 23, 2022


TikTok a lancé le week-end dernier une application concurrente de BeReal, TikTok Now. Il s’agit d’une application mobile indépendante de TikTok, qui copie les fonctionnalités de partage plus authentiques, contre la culture des filtres et des “likes”.

Une copie sans complexe pour gagner des parts de marché

Comme l’explique le média spécialiste du numérique Techcrunch, le déploiement mondial de cette copie éhontée de Bereal, témoigne de l’ambition de TikTok de tenter de voler l’énorme part de marché conquise par Bereal en un temps record. En effet, Bereal, l’application anti-Instagram, qui propose de reprendre le contrôle sur les échanges en ligne et les réseaux sociaux en les rendant plus réels, est numéro 1 dans neuf marchés nationaux, et dans le top cinq des applications iPhone globales dans environ 40 pays. 

Un modèle basé sur la « non-mise en-scène » plébiscité mondialement

Le succès de Bereal s’explique par sa philosophie radicalement opposée aux tyrannies des algorithmes, des filtres et des likes. Sur Bereal, les utilisateurs ne se font pas recommander de contenu, et seule une photo par jour peut être publiée. Sans publication, on ne peut pas consulter la photo de ses contacts ou des autres utilisateurs publics.

Consulter d’autres comptes sans poster n’est pas possible : pour voir les publications du jour des autres personnes, il faut poster soi-même une photo, avec un créneau de seulement deux minutes pour le faire. Il s’agit donc d’un échange de photos inédites et instantanées, captées par le téléphone via l’option double caméra, ce qui oblige la personne qui les prend à dévoiler sa position réelle à l’heure de la capture.

Il est possible de commenter les photos et de réagir avec des emojis ou de vraies expressions prises en photo, mais devenir un compte populaire n’est pas important sur cette plateforme. Certains utilisateurs ne savent pas encore bien se servir de Bereal, et l’on remarque de nombreuses publications de photos mal prises ou donnant l’impression qu’elles ont été publiées par erreu r: des plafonds d’un côté et des détails sans intérêt de l’autre…

Malgré ce premier succès en nombre de téléchargements, reste à voir quelle direction prendra l’usage de cette plateforme. Le côté obscur de son utilisation, si distincte des autres réseaux et légèrement plus compliqué, pourrait être une occasion pour la copie de Tik tok de lui voler le marché des contestataires d’Instagram.





Source link