• jeu. Déc 1st, 2022

Les glaciers pyrénéens ont perdu 90 % de leur superficie


Le volume du glacier d’Ossoue, dans les Pyrénées, a baissé de plus de 4 mètres équivalent eau cette année.

17 octobre 2022 à 14h48,

Durée de lecture : 1 minute

Climat

Bientôt plus de glaciers dans les Pyrénées ? C’est la crainte des glaciologues de l’association Moraine et de l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE) de Grenoble. Dans une étude sur la fonte des glaciers, dévoilée dans Libération, les scientifiques ont calculé que depuis 1950, les glaciers des Pyrénées ont perdu 90 % de leur superficie. Il n’en reste plus que 23 sur 44 recensés en 2000.

« Malgré les mesures, malgré le fait qu’on sait que ça fond, on est toujours surpris par [ces chiffres] », se désole Pierre René, fondateur de Moraine. Cette année le glacier d’Ossoue, le plus haut des Pyrénées, a perdu plus du double de son épaisseur par rapport à la fonte moyenne des 20 dernières années.

Dans les Alpes aussi

Cette disparition touche aussi les Alpes françaises, où la fonte serait trois fois plus importante que d’habitude. Le glacier de l’Argentière, le second plus grand des Alpes, a perdu du volume dans des proportions quasi-similaires à son confrère pyrénéen. À terme, il ne pourra plus alimenter le barrage hydroélectrique qui dépend de lui.

À cause de la hausse des températures, les scientifiques estiment que d’ici la fin du siècle, l’intégralité des glaciers de ces montagnes auront disparu ou seront proches de l’extinction. Dans Libération, Christophe Cassou rappelle que la fonte des glaciers et des calottes est la seconde cause de hausse du niveau des mers.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − un =