• mer. Déc 7th, 2022

Poutine décrète la loi martiale dans les quatre nouvelles régions russes


https://fr.sputniknews.africa/20221019/poutine-decrete-la-loi-martiale-dans-les-regions-de-donetsk-lougansk-kherson-et-zaporozhie-1056560402.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/01/1b/1045140172_238:0:1678:1080_1920x0_80_0_0_74c3a097ef6f1cce1955e78a19e9ec12.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

vladimir poutine, russie, loi martiale, donetsk, lougansk, zaporojie, kherson

vladimir poutine, russie, loi martiale, donetsk, lougansk, zaporojie, kherson

S’abonnerTelegram

En cours de mise à jour

Le Président Poutine a annoncé l’entrée en vigueur de la loi martiale dans les régions russes de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporojié.

La loi martiale entre en vigueur dans les quatre régions ayant récemment adhéré à la Fédération de Russie, à savoir celles de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporojié, a annoncé ce mercredi 19 octobre Vladimir Poutine lors d’une réunion du Conseil de sécurité russe.

Les chefs de ces régions auront des pouvoirs supplémentaires pour garantir la sécurité.

Selon le décret présidentiel, les régions russes de Belgorod, de Briansk, de Voronej, de Koursk et de Rostov-sur-le-Don, ainsi que la ville de Sébastopol seront placés en “état d’alerte modéré”. Toutes les autres régions russes, à part celles du sud et du centre, sont en “état d’alerte de base”.

Le chef d’État a ordonné de mettre en place un conseil de coordination. Celui-ci sera dirigé par le Premier ministre Michoustine.

Une offensive ukrainienne en préparation

Selon le gouverneur par intérim de la région de Kherson Vladimir Saldo, Kiev se prépare à lancer une offensive d’envergure. La Russie a formé un groupement militaire pour faire face à cette offensive. Les autorités de Kherson évacuent depuis le 18 octobre les habitants de la région vers la rive gauche du Dniepr.

Kiev pourrait utiliser des méthodes de guerre interdites près de Kherson. Le commandant de l’opération spéciale russe en Ukraine, le général Sergueï Sourovikine, a évoqué cette possibilité dans une interview le 18 octobre.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − dix =