• lun. Nov 28th, 2022

Kiev tire 12 roquettes HIMARS sur des ferries civils à Kherson, faisant des morts et des blessés


https://fr.sputniknews.africa/20221020/les-troupes-ukrainiennes-ont-tire-12-roquettes-himars-sur-des-ferry-civils-a-kherson-1056579392.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e6/0a/15/1056579872_164:0:2895:2048_1920x0_80_0_0_4d425d5948df186bee267d67ae0312d9.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

kherson, russie, donbass, m142 himars, ukraine, frappe de roquette, pont antonovski

kherson, russie, donbass, m142 himars, ukraine, frappe de roquette, pont antonovski

S’abonnerTelegram

Au moins deux civils ont été tués et dix autres blessés à Kherson suite à une frappe menée par les forces ukrainiennes sur des ferries civils. Parmi les victimes se trouvent plusieurs enfants, indique Vladimir Rogov, responsable de l’administration régionale de Zaporojié.

Les forces ukrainiennes ont tiré 12 roquettes HIMARS sur des ferries civils à Kherson, deux personnes ont été tuées dont des enfants, et dix autres blessées, a annoncé ce jeudi 20 octobre Sergieï Elisseïev, chef du gouvernement de la région de Kherson.

« À la suite d’une frappe de roquette, il y a […] dix blessés et deux morts, ce sont des données préliminaires. Le bilan final sera communiqué plus tard, maintenant les secouristes travaillent sur les lieux », a indiqué M.Elisseïev.

Selon lui, il y a des enfants et des journalistes parmi les blessés.

« Je suis sûr que le régime de Kiev savait que les ferries sont utilisés uniquement par des civils. Des enfants mineurs ont été blessés. Des journalistes figurent aussi parmi les blessés », a poursuivi le responsable.

Vladimir Rogov, membre du conseil principal de l’administration régionale de Zaporojié, avait précédemment fait état de trois morts dont des enfants, et de dix blessés.

« Suite au bombardement organisé par les terroristes de (Volodymyr) Zelensky contre des ferry civils à Kherson, trois personnes dont des enfants ont été tuées, 10 civils ont été blessés. Douze voitures civiles ont brûlé », a indiqué M.Rogov sur Telegram.

Le ministre de la Santé de la région de Kherson, Vadim Ilmiev, a pour sa part indiqué qu’il y avait un mort et sept blessés. Dans le même temps, un représentant des services d’urgence de la région de Kherson avait déclaré aux journalistes que neuf personnes avaient été blessées lors de cette attaque.

Onze des 12 projectiles de lance-roquettes multiples HIMARS ont été abattues par la défense aérienne, précisent les services d’urgence. Une roquette est tombée près du pont Antonovski.

Évacuation de milliers de civils à Kherson

Cette attaque se produit alors que les autorités de Kherson évacuent des habitants de la ville vers la rive gauche du Dniepr pour les protéger d’une éventuelle inondation. Selon l’armée russe, le régime de Kiev se prépare à porter une frappe contre le barrage hydraulique de Kakhovka, en amont du Dniepr. Cela pourrait faire monter le niveau d’eau d’un voire plusieurs mètres dans la ville.

Le chef adjoint de l’administration régionale, Kirill Stremooussov, a déclaré ce jeudi qu’environ 15.000 habitants avaient déjà quitté leur foyers pour se rendre sur la rive gauche. « Au total, jusqu’à 60.000 habitants devraient être déplacés, cela prendra environ six jours », avaient précédemment déclaré les autorités régionales.

Pourquoi utiliser les ferries au lieu des ponts?

Le pont Antonovsky long de 1,4 km et large de 25 m relie Kherson à la rive gauche du Dniepr, en particulier à la ville d’Alechki. Presque tous les jours, le pont est la cible de tirs de roquette en provenance d’Ukraine.

En août, le pont a été fermé pour réparations, la circulation y est actuellement impossible.

Le 22 août, au moins deux civils ont été tués et 16 autres blessés lors d’une frappe ukrainienne aux lance-roquettes multiples américains HIMARS contre le pont Antonovski et un ferry dans la région de Kherson.
Le pont le plus proche pour les habitants de Kherson est actuellement celui de la centrale hydroélectrique de Kakhovka, situé à 80 km de la ville. Les forces ukrainiennes bombardent régulièrement ce pont qui est déjà fortement endommagé.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 7 =