• jeu. Déc 8th, 2022

Le Paxlovid provoquerait des effets secondaires dangereux ! – Les moutons enragés

ByVeritatis

Oct 22, 2022


Risque accru de dangereux effets secondaires avec le médicament « anti-covid » de Pfizer

Il s’avère que le traitement contre le Covid-19 de Pfizer, qui n’est certainement pas un équivalent rentable de l’Ivermectine (bien que tous deux fonctionnent comme des inhibiteurs de protéase), présente un risque accru de maladie grave chez les patients ayant des antécédents de maladie cardiovasculaire.

Le médicament de Pfizer, le Paxlovid peut avoir des interactions dangereuses avec certains des médicaments les plus courants contre les maladies cardiovasculaires, notamment les statines et certains traitements contre l’insuffisance cardiaque, selon un article publié mercredi dans le Journal of the American College of Cardiology.

Ce médicament a notamment été pris par Joe Biden, Jill Biden et le Dr Anthony Fauci, avant que tous trois ne connaissent des cas « rares » (puis pas si rares) de « rebond du Covid »

Joe Biden à nouveau atteint du Covid après la prise de Paxlovid

Dans cet article, les chercheurs ont découvert que l’association du Nirmatrelvir et du Ritonavir, deux antiviraux qui composent le Paxlovid de Pfizer, peut interagir avec un certain nombre de médicaments cardiovasculaires couramment prescrits.

Toujours selon l’article, le Ritonavir, qui a été autorisé pour traiter le VIH en 1996, a un impact sur la voie CYP450 qui est impliquée dans le métabolisme d’un certain nombre de médicaments, ainsi que sur la pompe d’efflux de médicaments P-glycoprotéine, rapporte Epoch Times.

« L’administration concomitante de [Paxlovid] et de médicaments couramment utilisés pour la prise en charge des maladies cardiovasculaires peut potentiellement provoquer des interactions médicamenteuses importantes et entraîner des effets indésirables graves », peut-on lire dans un résumé.

« Il est crucial d’être conscient de ces interactions et de prendre les mesures appropriées pour les éviter. »

Le document indique que les interactions entre le Paxlovid et certains anticoagulants peuvent entraîner un risque accru de saignements, tandis que les interactions entre le Paxlovid et les médicaments contre le cholestérol tels que les statines peuvent être toxiques, rapporte CNN, citant le document.

« La sensibilisation à la présence d’interactions médicamenteuses entre le Paxlovid et des médicaments cardiovasculaires courants est essentielle. Des interventions au niveau du système [informatique] par l’intégration des interactions médicamenteuses dans les dossiers médicaux électroniques pourraient aider à éviter les événements indésirables connexes », a déclaré l’auteur principal Saru Ganatra, MD, qui travaille au Lahey Hospital and Medical Center à Burlington, Massachusetts.

« Le Paxlovid pourrait être intégré dans un ensemble d’ordonnances courantes, ce qui permettrait aux médecins, qu’il s’agisse de médecins de traitants ou de cardiologues, d’exclure consciemment toute contre-indication à l’administration simultanée de Paxlovid », a poursuivi le Dr Ganatra, ajoutant qu’il faut « demander conseil » aux soignants et aux pharmaciens pour éviter les mélanges contre-indiqués.

Des interactions dangereuses: avec quelles classes de médicaments?

Comme le note l’Epoch Times, une fiche d’information (pdf) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis sur le Paxlovid, destinée aux soignants, détaille les interactions médicamenteuses possibles pouvant entraîner des effets potentiellement mortels.

Les médicaments concernés comprennent, de façon non-exhaustive:

  • Les anticonvulsivants,
  • Les anti-arythmiques,
  • Les anti-hypertenseurs et anti-cholestérol,
  • Les antidépresseurs et les anxiolytiques,
  • Les stéroïdes,
  • Les traitements contre le VIH,
  • Les anticoagulants,
  • Les médicaments contre les dysfonctionnements érectiles.

« On ne saurait trop insister sur l’importance de la compatibilité des médicaments avant l’introduction dans un traitement, du Nirmatrelvir/Ritonavir [soit le Paxlovid] pour éviter les interactions médicamenteuses graves », ont écrit le 12 Octobre les auteurs de l’article, en référence au Paxlovid.

https://geopolitique-profonde.com/

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =