• mer. Nov 30th, 2022

Paris très en retard, d’après l’association Paris en selle


Une «coronapiste» dans le 14ᵉ arrondissement de Paris.

25 octobre 2022 à 17h52,

Durée de lecture : 1 minute

Transports

La ville de Paris va devoir accélérer. L’Observatoire du plan vélo, réalisé par l’association Paris en selle, a été mis en ligne le 25 octobre. Constat : sur les 180 kilomètres d’aménagements cyclables annoncés par la mairie d’ici 2026, seulement 15 % ont été réalisés. Soit à peine 30 kilomètres.

« La quasi-totalité de ces 30 kilomètres sont des pérennisations de “coronapistes” [les pistes cyclables temporaires mises en place à la sortie du premier confinement], en dur ou grâce à de l’urbanisme léger qualitatif », indique l’association.

1,5 km de nouveaux aménagements

Et de poursuivre : « Les coronapistes existant depuis 2020, il n’y a donc quasiment pas eu de création de nouveau linéaire de pistes cyclables en deux ans. Seul 1,5 km de nouveaux aménagements, hors pérennisations, a vu le jour depuis le début de la mandature, sur les 130 km annoncés. »

Ainsi, de nombreux quartiers de Paris restent dangereux pour les cyclistes, alors que la pratique se développe. D’après Paris en selle, la fréquentation des pistes cyclables a augmenté de 78 % entre 2019 et 2021.

L’association déplore « un pilotage politique trop lâche » et « un manque d’arbitrages ambitieux de la part de David Belliard », l’élu Europe Écologie-Les Verts chargé du sujet. « À ce rythme, les objectifs fixés par le Plan vélo ne seront pas atteints », prévoit Paris en selle. Le Plan vélo, annoncé en octobre 2021, est doté d’un budget de 250 millions d’euros.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − quatorze =