• mer. Déc 7th, 2022

Un Ukrainien ivre fonce sur une propriété au Royaume-Uni et l’explique par le conflit dans son pays


https://fr.sputniknews.africa/20221025/un-ukrainien-ivre-fonce-sur-une-propriete-au-royaume-uni-et-lexplique-par-le-conflit-dans-son-pays-1056615341.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e4/0b/15/1044807357_106:0:1813:1280_1920x0_80_0_0_dbaf956e8c83c99e67d5e3fa8cf3a772.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

royaume-uni, angleterre, ukraine, ivresse, accident de la route

royaume-uni, angleterre, ukraine, ivresse, accident de la route

S’abonnerTelegram

Ivre, un Ukrainien habitant au Royaume-Uni, a perdu le contrôle de son Audi onéreuse et a violemment percuté le mur d’une propriété. Son avocat a expliqué cet acte par le fait que son client souffrait de problèmes d’alcool depuis longtemps, renforcés sur fond de la situation en Ukraine.

En état d’ébriété, un ressortissant ukrainien a foncé dans la maison d’une Britannique, relate Manchester Evening News.

Au volant d’une Audi 27 coûtant environ 70.000 livres sterling (79.109 dollars), il a dépassé quatre fois la limite de vitesse autorisée et a perdu le contrôle du véhicule. Même si les faits ont eu lieu en août, on ne les apprend que maintenant.

Les préjudices causés à ce bâtiment de la ville de Stockport, en Angleterre, ont été évalués à 120.000 livres sterling (135.615 dollars), précise le quotidien. Après l’arrestation, 0,15 milligrammes d’alcool ont été découvert dans l’haleine de l’auteur des faits, alors que la norme autorisée en Angleterre est fixée à 0,035 milligrammes. Huit bouteilles dont de la vodka ont été retirées de sa voiture.

Son excuse liée à la situation en Ukraine

Son avocat a tenté de justifier cet acte. Selon lui, le contrevenant, âgé de 58 ans, avait déjà des problèmes d’alcool, exacerbés depuis le début du conflit militaire en Ukraine.

Sa consommation d’alcool avait “monté en flèche” pendant cette période, car il craignait pour les membres de sa famille qui vivent toujours dans son pays natal.

Cependant, l’Ukrainien a reconnu sa faute. Il a été condamné à une peine de huit mois avec sursis pendant 18 mois et devra également effectuer 250 heures de travail d’intérêt général, un programme d’abstinence à l’alcool et 20 jours de rééducation. Il lui a également été interdit de conduire pendant 36 mois.

Selon les propos du juge cité par le quotidien, sa peine a été atténuée en raison de “l’honnêteté” du contrevenant et des risques financiers pour les membres de sa famille dans le cas où celui-ci serait incarcéré.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 3 =