• jeu. Déc 8th, 2022

Kiev a conçu un missile factice pour sa provocation à la bombe sale, selon une source


https://fr.sputniknews.africa/20221026/kiev-a-fait-un-missile-factice-pour-sa-provocation-a-la-bombe-sale-selon-une-source–1056635381.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

ukraine, russie, bombe sale, nucléaire

ukraine, russie, bombe sale, nucléaire

S’abonnerTelegram

En cours de mise à jour

L’Ukraine a conçu un missile factice pour sa provocation à la bombe sale, a déclaré une source informée à Sputnik.

Le régime de Kiev a déjà finalisé ses travaux pour сette provocation à la bombe sale, a indiqué à Sputnik une source proche du dossier.

Les spécialistes de l’usine de construction de ces dispositifs, Ioujmach, ont fabriqué un objet imitant le missile balistique russe Iskander, censé être doté d’éléments radioactifs. Ce faux devrait être lâché au-dessus de la zone d’exclusion de Tchernobyl par la défense antiaérienne ukrainienne.

Ensuite, Kiev prévoit d’accuser la Russie d’utiliser une arme nucléaire:

“Une fois ce ‘missile’ abattu, les autorités ukrainiennes ont l’intention de présenter les fragments du faux [projectile] et les prétendus éléments électroniques d’un missile Iskander pour convaincre la communauté occidentale de la responsabilité russe”.

Toujours selon cette source, ce missile factice est conçu à partir d’un missile de Totchka-U.

Alertes russes

Depuis quelques jours, la Russie met en garde contre la préparation d’une provocation à la bombe sale par l’Ukraine, une arme conventionnelle contenant des matériaux radioactifs. Moscou a déclaré disposer d’informations fiables et revérifiées.
Le ministre de la Défense russe, Sergueï Choïgou, s’est entretenu à ce sujet avec les hauts responsables militaires de plusieurs pays occidentaux, y compris avec ses homologues chinois et indien. Cependant, l’Occident méprise ces avertissements.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =