• dim. Déc 4th, 2022

La tournée africaine de Victoria Nuland


À l’approche du sommet États-Unis-Afrique, prévu à la mi-décembre, Washington a envoyé une imposante délégation en Afrique, présidée par la Straussienne Victoria Nuland, sous-secrétaire d’État chargée des Affaires politiques.

La délégation comprenait la secrétaire adjointe à la Défense, Celeste Wallander ; le stratège de l’AfriCom à savoir le général Kenneth Ekman ; le sous-secrétaire d’État adjoint pour les affaires africaines Mike Heath ; Greg LoGerfo, le sous-secrétaire adjoint pour la lutte contre le terrorisme ; et Matt Petit, responsable du Sahel à la Maison-Blanche.

La délégation a visité la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Dans la pratique, il s’agissait pour Washington de comprendre pourquoi le groupe Wagner remplace la France dans de nombreux pays.

La délégation a demandé à chaque leader qu’elle a rencontré quelles étaient ses relations avec la Russie et avec la société militaire privée Wagner. À chacun, elle a décrit les ennuis qui s’abattraient sur leur pays s’il prenait la « mauvaise voie ».





Source link

One thought on “La tournée africaine de Victoria Nuland”
  1. On retrouve là la vraie Amérique, juive, sous son authentique visage, qui reflète des mœurs douces et simples, beaucoup de droiture et de candeur, la bonté et la bienveillance, modérée presque candide, un si grand plaisir à la connaitre et être son partenaire n’oppose même pas l’ombre d’un doute en l’Homme africain.
    Cette Amérique est composée de tellement grands talents que la nature lui a donné et ces lumières qu’elle acquise par l’étude elle ne peut qu’inspirer l’amour aux Africains.
    Dommage qu’elle soit mourante et qu’on ait à assister à ses derniers soubresauts.
    Le problème des Américains est qu’ils voient les problèmes qu’ils peuvent causer aux autres, mais sont proprement incapables de voir quels problèmes ces autres peuvent lui causer.
    Dorénavant, ils sont légions.
    C’est la preuve de leur faiblesse et de leur obsolescence en voie d’accélération, cette tournée est digne des méthodes de gangsters, elle n’aura aucun impact sur les décisions africaines déjà prises et celles futures qui imposent aux Africains de cesser d’être accroupis à regarder respectueusement, des gnomes.
    L’Amérique n’est qu’une imposture, comme israël et, comme toutes les impostures, il faut les forcer à se révéler, ici, même au prix de plusieurs vies.
    Peu importe où l’affrontement final aura lieu, mais, troubler jusqu’à presque le faire disparaitre l’ordre de la société humaine, profaner la religion catholique en la faisant se prosterner devant Rotschild, favoriser que les meilleurs moyens de l’humain aient été mis à contribution pour servir à des fins de rapine.
    S’écarter de tous les liens qui caractérisent l’Homme bon, abuser outrageusement d’une puissance passagère et usurpée pour légaliser avec son autre nabot de complice la familiarisation du crime, qu’on qualifie de complexe militaro-industriel.
    Se vautrer dans des cruautés inouïes et souvent invraisemblables envers les plus faibles, voilà à quelle fourberie nous nous soumettions tous, volontairement ou non, cette Amérique-là, ces nos valeurs-là.
    Le ménage doit être fait et nous les Hommes devront nous débarrasser de nos ordures.
    Comment se peut-il que nos pays, nos peuples soient tous en ces périodes confrontés au même problème de légitimité quant à ceux qu’on élit, l’affaire est trop criante pour ne plus accepter que la réalité, c’est l’invraisemblable.
    Leurs funestes désirs de vouloir régner sur tous s’est fait par l’emploi de voies illégitimes, n’ayant aucune légitimité où qu’ils se trouvent, ils sont faillis et ne doivent plus incarner à nos yeux le respect et les valeurs institutionnelles.
    Les impostures ne font naître que l’injustice et les injustices, n’est-ce pas ce que nous tous vivons actuellement?
    Nos objections sont-elles censées ne s’interpréter qu’en de molles indignations, des rassemblements et défilés idiots?
    Ça, c’est pour les vers, nous, nous sommes des Hommes.
    Révoltons-nous!
    Nous devons cesser d’implorer la paix alors qu’elle nous fait esclaves, il nous faut faire cesser d’exister ces passions violentes et criminelles, cesser de céder à nous faire violer nos corps et nos âmes, même les droits de la natures se sont faits violer, que nous faut-il d’autre pour ne plus tolérer l’intolérable?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 5 =