• jeu. Déc 1st, 2022

Mobilisation de la CGT ce jeudi: « Les patrons augmentent leur rémunération, les salariés n’ont rien »

ByVeritatis

Oct 27, 2022


REPORTAGE – « L’inflation augmente, les prix augmentent, les salaires sont instables ». La CGT (sans la participation des autres syndicats) est redescendue dans la rue ce jeudi. Dans la continuité de la mobilisation interprofessionnelle pour les salaires du 18 octobre, le syndicat a appelé à une nouvelle journée de grève et de manifestations. FranceSoir, présent à l’action sociale organisée à Paris, a donné la parole à quelques-uns des manifestants.

À notre micro, membres et sympathisants du syndicat CGT nous ont confiés les raisons de leur présence. « Les patrons se gavent depuis longtemps. Ils ont augmenté leur rémunération de 8, 8 millions d’euros depuis 2020 et les salariés n’ont rien », pointe du doigt l’une des manifestantes, qui se dit indignée par le manque de redistribution des richesses.

Lire aussi : « Montant record pour les dividendes versés aux actionnaires au premier trimestre 2022 ».

Un autre manifestant appelle à maintenir la pression en milieu d’entreprise et à établir « un rapport de force pour obtenir satisfaction des revendications ». Par ailleurs, il nous assure que la mobilisation syndicale va se poursuivre au cours des prochaines semaines : « On ne va pas s’arrêter là, bien au contraire. D’ores et déjà le 10 (novembre) est annoncé. Après, il y aura encore d’autres mobilisations. »

Compte tenu des vacances scolaires qui ont démarré cette semaine, peu de personnes étaient attendues dans les rangs des manifestations organisées dans plusieurs villes de France. La police a recensé 10 800 manifestants en France dont 1 360 à Paris, un niveau particulièrement faible pour ce genre de mobilisation. 

Au plus fort du blocage des raffineries, la mobilisation du 18 octobre avait rassemblé 107 000 personnes, selon la police (300 000, selon le syndicat), avec des grèves dans le nucléaire et les transports. Mais elle rassemblait aussi FO, Solidaires et la FSU, absents jeudi. 

Pour les actions de ce jeudi, la CGT n’a pas donné de chiffres, mais a salué « un nouveau temps fort de mobilisation » qui servira de « tremplin » pour une prochaine journée d’action le 10 novembre. 





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 12 =