• mer. Déc 7th, 2022

La crise ukrainienne accélère le passage aux énergies renouvelables


La crise ukrainienne pourrait accélérer la transition vers un système énergétique plus durable. Voici l’enseignement à tirer du rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publié le 27 octobre.

Selon l’agence, les investissements annuels dans les énergies propres vont atteindre plus de 2 000 milliards de dollars d’ici 2030, soit une augmentation de plus de 50 % par rapport à aujourd’hui. « L’énergie propre devient une énorme opportunité pour la croissance et l’emploi », assure le rapport. Le déploiement plus rapide des énergies renouvelables dans l’Union européenne a fait baisser la demande de gaz naturel et de pétrole de 20 % ces dix dernières années, et de 50 % pour le charbon. L’agence estime que l’utilisation du charbon va continuer de diminuer au cours des prochaines années, tandis que la demande de gaz naturel devrait atteindre un plateau à la fin de la décennie. La hausse des ventes de véhicules électriques va permettre une stabilisation de la demande de pétrole vers le milieu des années 2030.

Dans le scénario qui se base sur les engagements déjà annoncés des gouvernements en matière d’investissements climatiques, les émissions mondiales de CO2 plafonneraient ainsi à 37 milliards de tonnes en 2025, puis descendraient à 32 milliards de tonnes en 2050. Mais cela ne sera pas suffisant pour éviter une hausse des températures de 2,5 °C d’ici 2100. « Il s’agit d’un meilleur résultat que prévu il y a quelques années. […] Cependant, une réduction de seulement 13 % des émissions annuelles de CO2 d’ici 2050 est loin d’être suffisante pour éviter les impacts graves du changement climatique », estime l’AIE.

En raison de la hausse des prix de l’énergie, 75 millions de personnes risquent de ne plus pouvoir payer leur facture d’électricité. Ainsi, près de 100 millions de personnes pourraient devoir dépendre du bois de chauffage pour cuisiner à la place de solutions plus propres et plus saines.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =