• mer. Déc 7th, 2022

Un ministre soulève un tollé en surévaluant considérablement le salaire des assistantes maternelles — RT en français

ByVeritatis

Oct 29, 2022



Le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe, a créé le malaise au Palais Bourbon en affirmant – avec insistance, avant de se rétracter – que les assistantes maternelles gagnaient «trois Smics en moyenne» par mois. Au lieu d’un Smic.

Lapsus malencontreux ou déconnexion de la réalité ?

Le ministre des Solidarités Jean-Christophe Combe a provoqué ce 28 octobre un tollé à l’Assemblée nationale après avoir affirmé, en séance plénière, qu’une assistante maternelle gagnait «trois Smics en moyenne» par mois, soit un peu plus de 3 900 euros nets. «Elle gagne en moyenne un Smic par enfant gardé. En général elle en garde trois», a-t-il fait valoir.

«Trois Smic, trois Smic en moyenne, oui Monsieur, trois Smic !», a martelé le membre du gouvernement, sûr de lui, face à la bronca provoquée dans l’hémicycle par ses propos. «Un tiers de Smic, fois trois, en moyenne. Donc cela fait un Smic effectivement, pardon», s’est-il finalement rectifié le ministre, après que l’un de ses collègues lui a soufflé sa méprise.

Mais le mal était fait : de la Nupes au Rassemblement national, en passant par le Parti socialiste, des personnalités de l’opposition ont dénoncé sur Twitter une déconnexion de la réalité des Français.

Je ne suis pas déconnecté, je me suis trompé et je l’admets humblement

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, où la vidéo de la séquence a très largement été partagée, Jean-Christophe Combe a souhaité s’expliquer : «Je ne suis pas déconnecté, je me suis trompé et je l’admets humblement. J’ai d’ailleurs immédiatement rectifié mes propos.»





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + treize =