• mer. Nov 30th, 2022

La Russie se dit prête à remplacer les céréales ukrainiennes sur le marché mondial


https://fr.sputniknews.africa/20221029/la-russie-se-dit-prete-a-remplacer-les-cereales-ukrainiennes-sur-le-marche-mondial-1056670531.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e6/08/10/1055873957_252:0:2867:1961_1920x0_80_0_0_a26e3575a4b079c3335d8d6546214a3d.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

russie, blé, céréales, ukraine, livraisons

russie, blé, céréales, ukraine, livraisons

S’abonnerTelegram

Moscou est disposé à envoyer gratuitement jusqu’à 500.000 tonnes de céréales aux pays les plus pauvres au cours des quatre prochains mois ainsi qu’à remplacer complètement le blé ukrainien sur le marché mondial à des prix abordables, a fait savoir le ministre russe de l’Agriculture.

La Russie est bien capable de fournir à titre gracieux jusqu’à 500.000 tonnes de céréales aux pays dans le besoin au cours des quatre prochains mois, en concertation avec la Turquie, a annoncé le ministre russe de l’Agriculture, Dmitri Patrouchev.

« Et si on regarde la situation en général, étant donné la récolte de cette année, la Fédération de Russie est prête à substituer complètement les céréales ukrainiennes, et à proposer ses céréales à des prix abordables à tous les pays intéressés », a ajouté M.Patrouchev.

Selon lui, l’accord sur les céréales « non seulement n’a pas réussi à résoudre les problèmes des pays dans le besoin, mais, d’une certaine façon, les a exacerbés ».

« Nous voyons où les navires en provenance d’Ukraine se dirigeaient: en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas (…). En d’autres termes, pas vers les États qui ont cruellement besoin de nourriture et qui avaient l’habitude d’acheter des denrées alimentaires ukrainiennes », a fait valoir le ministre russe.

Moscou se retire de l’accord sur les céréales

Ce samedi 29 octobre, Moscou a annoncé avoir suspendu sa participation à l’accord sur l’exportation de produits agricoles à partir des ports ukrainiens, suite à l’attaque de drones dans la baie de Sébastopol contre des navires russes. Ces derniers, d’après la Défense russe, assuraient la sécurité du couloir céréalier dans le cadre d’une initiative internationale visant à débloquer les cargaisons immobilisées et destinées aux pays pauvres.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 10 =