• jeu. Déc 8th, 2022

Dernière Rénovation met en berne le drapeau français situé sur le toit du Panthéon


Sur le toit du Panthéon, à Paris, le 31 octobre 2022.

31 octobre 2022 à 18h24,

Durée de lecture : 2 minutes

Luttes

Le collectif Dernière Rénovation a annoncé avoir mis en berne, lundi 31 octobre, le drapeau français situé sur le toit du Panthéon. Ce monument parisien est le lieu où reposent les restes des citoyens auxquels la République veut faire honneur.

Le collectif entend ainsi « souligner la gravité du danger qu’encourt la population française à l’heure où aucune mesure importante n’est prise par le gouvernement pour enrayer le réchauffement climatique ».

Cette action intervient alors que la Cour des comptes vient de critiquer vigoureusement la faiblesse de l’action du gouvernement en matière de rénovation thermique des logements, un levier essentiel pour limiter la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

« On devrait être en deuil pour tous les gens qui meurent déjà du dérèglement climatique »

« Je suis un citoyen ordinaire, indique Sasha, le militant qui a mené cette action, cité dans le communiqué de Dernière rénovation. J’aime mon pays, et je ne supporte plus de voir sa population et ses paysages sacrifiés par un gouvernement mensonger et criminel. Si je mets le drapeau en berne aujourd’hui, c’est parce qu’on devrait être en deuil pour tous les gens qui meurent déjà tous les ans d’inondations, d’incendies, de famines, bref du dérèglement climatique. Et ce n’est rien face aux milliards de personnes qui seront sur les routes dans les décennies à venir. »

­Le collectif indique : « Nous demandons la mise en place d’un plan ambitieux de rénovation thermique des bâtiments d’ici à 2040, sur le modèle de la proposition de la Convention citoyenne pour le climat, dont la plupart des conclusions ont été sauvagement ignorées. Cet ensemble de mesures élaboré démocratiquement répond à la fois à la détresse des Français pris à la gorge par leur facture d’énergie et à l’impératif de réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre. »

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − quatre =