• dim. Déc 4th, 2022

Des armes envoyées en Ukraine atterrissent entre les mains de groupes criminels en Finlande

ByVeritatis

Nov 1, 2022


  1. Campagne de dons Octobre 2022

    Chers amis lecteurs. Nous lançons une campagne de dons pour ce mois d’Octobre et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, l’entretien et le fonctionnement de notre site ont un certain coût, et nous dépendons presque entièrement de vos dons pour en assurer le financement. Réseau International a besoin de vous plus que jamais pour assurer la continuité de son travail de réflexion et de réinformation

    16 676,96 € atteint

par RT France.

Selon les autorités finlandaises, des armes expédiées à l’Ukraine ont été retrouvées entre les mains de groupes criminels du pays nordique. « Nous allons avoir affaire à ces armes pendant des décennies », estime un policier traitant de ce dossier.

Cité par le média public finlandais Yle ce 30 octobre, le Bureau national d’enquête (NBI) de Finlande a fait savoir qu’il disposait d’informations selon lesquelles des criminels du pays ont mis la main sur des armes militaires, telles que des fusils d’assaut, destinées aux forces ukrainiennes.

« Des armes expédiées [par divers pays] à l’Ukraine ont également été trouvées en Suède, au Danemark et aux Pays-Bas », a déclaré auprès du média Christer Ahlgren, enquêteur au sein du NBI.

L’été dernier, Europol (l’agence européenne de police criminelle) avait mis en garde contre la prolifération des armes à feu et des explosifs en Ukraine, qui pouvait entraîner selon l’agence une augmentation du trafic vers l’UE, via des itinéraires de contrebande établis ou des plateformes en ligne.

Le NBI n’a pas communiqué plus de détails sur les armes faisant l’objet d’un trafic vers la Finlande, précisant que les enquêtes étaient toujours en cours. Mais Christer Ahlgren a tout de même apporté quelques informations sur les réseaux qui sont déjà en place : « Trois des plus grands gangs de motards du monde – qui font partie de plus grandes organisations internationales – sont actifs en Finlande. L’un d’entre eux est le Bandidos MC, qui possède une unité dans chaque grande ville ukrainienne. Nous savons que les contacts et les itinéraires [de contrebande] sont en train d’être établis ».

« L’Ukraine a reçu un grand volume d’armes et c’est une bonne chose, mais nous allons avoir affaire à ces armes pendant des décennies et en payer le prix ici », a estimé Christer Ahlgren, toujours cité par le média Yle. Aujourd’hui, les contrôles de sécurité sont obligatoires pour le personnel des aéroports, mais des contrôles similaires ne sont pas exigés pour les dockers, ce qui offre aux criminels une porte d’entrée dans les ports finlandais, selon le responsable de police. « Les organisations criminelles ont leurs réseaux dans les ports commerciaux finlandais. Il est dans l’intérêt de tous de mettre fin à cette situation », a-t-il conclu.

Depuis le lancement de « l’opération militaire spéciale » russe en Ukraine le 24 février dernier, les pays occidentaux multiplient les livraisons d’armements aux autorités ukrainiennes. Washington et ses alliés européens dénoncent en effet une guerre d’invasion russe ne répondant à aucune provocation ukrainienne. La Russie a quant à elle justifié son offensive militaire en faisant valoir, notamment, la nécessité de protéger les populations du Donbass, dont les autorités locales sont en conflit avec Kiev depuis 2014.

source : RT France



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 3 =