• lun. Nov 28th, 2022

Sabotage du Nord Stream: premières infos de l’enquête menée par l’opérateur du gazoduc


https://fr.sputniknews.africa/20221102/sabotage-du-nord-stream-premieres-infos-de-lenquete-menee-par-loperateur-du-gazoduc-1056707486.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2022

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdnnfr1.img.sputniknews.com/img/07e5/0c/0d/1053909170_0:0:2048:1537_1920x0_80_0_0_54dc3633bbafa7c30e6552baa0d0a156.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

nord stream, nord stream ag, explosion, russie, suède

nord stream, nord stream ag, explosion, russie, suède

S’abonnerTelegram

Le bateau spécial du Nord Stream AG, envoyé fin octobre vers la partie endommagée du gazoduc reliant la Russie à l’Europe, a constaté la présence « de cratères d’origine technologique » et d’un important fragment de tuyau détruit en mer Baltique.

L’opérateur Nord Stream AG a publié, ce jeudi 2 novembre, le premier bilan des travaux d’observation effectué par son bateau spécial sur la ligne 1 du gazoduc endommagé dans « la zone économique exclusive de la Suède en mer Baltique ».

« Selon les résultats préliminaires de l’inspection du site endommagé, des cratères d’origine technologique d’une profondeur de trois à cinq mètres ont été trouvés sur le fond marin à une distance d’environ 248 mètres les uns des autres. La section du tuyau entre les cratères est détruite, le rayon de dispersion des fragments de tuyau est d’au moins 250 mètres. Les experts continuent d’analyser les données de l’enquête », indique le site de l’opérateur.

« Un acte de terrorisme évident »

Le 31 octobre, Vladimir Poutine a indiqué que la société Gazprom a été autorisée à inspecter les gazoducs endommagés par des explosions le 26 septembre.

Selon le Président, il s’agit d’ »un acte de terrorisme évident ». Il a aussi évoqué deux cratères de trois et de cinq mètres de profondeur. Un tuyau de 40 mètres de long a été arraché et projeté à une distance de 40 mètres juste en direction de Nord Stream 2 qui a été aussi endommagé « apparemment par cette explosion et par les fragments du tuyau » , a souligné Vladimir Poutine. avant d’ajouter que la Russie avait du mal à contrôler ce qui se passait dans les zones économiques exclusives du Danemark, de la Suède et de l’Allemagne.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =