• mar. Déc 6th, 2022

Où en sommes-nous aujourd’hui ? – Les moutons enragés

ByVeritatis

Nov 5, 2022


Ceci sera probablement mon ultime article, non pas que je vais rendre l’âme, non pas encore. Mais vais profiter de ce qui me reste comme temps, et du brin de nature qui m’entoure, écouter les oiseaux et ce que me racontent les arbres, eux, ne mentent pas, mais nous protègent. Prenez soin de vous, et de ceux qui vous sont chers, car nous ne faisons que passez ici bas !

Après le croisement de plusieurs cultures, amérindiennes, latino-américaines, précolombiennes, mais également de la rencontre de leurs représentants, et de leurs témoignages, de plusieurs lectures, livres et rapports de découvertes, je me suis forgé la conviction que notre passé avant l’ »Histoire Moderne » serait très différent de ce que l’on nous a enseigné.

L’histoire de la Terre elle-même, mais également celle qui concerne notre « Humanité », semble présenter bon nombre de non-sens et de contradictions, dans son déroulement.

Il n’est plus un mystère pour personne, que la mainmise de la religion sur la science et, les connaissances ancestrales, aura fait disparaître énormément de preuves, et d’indices. Le temps, les soubresauts de la planète, et autres catastrophes s’en seront aussi chargés d’en faire disparaître. Je ne développerai pas plus ici, car le débat pourrait trop facilement déraper, et n’y tiens pas.

Je ferai juste allusion à une partie d’un témoignage (*) plus que troublant, recueilli par un ingénieur dans les programmes spatiaux américains. Ce qui lui fut autorisé d’entendre et de diffuser en 1979, devait être l’ultime enseignement, sous la forme de mémoire, d’un des plus anciens hauts dignitaires, du Grand Conseil des Sages des Nations Premières.

Jusqu’alors ! Des preuves ? Sous forme de pierres gravées anciennes lui ont été présentées. A sa demande, la datation de ce qui semble être de la peinture remplissant les stries, dépassait de très loin celle de « Ardi » (4,4 ma) le plus ancien hominidé connu à ce jour ! Au vu de l’âge mentionné (6X de même/6) dans le rapport d’analyse, les scientifiques et historiens, ont finalement conclu qu’il y avait une erreur d’appareillage et qu’aucune conclusion ferme ne pouvait être sérieusement donnée et ont donc rejeté, ce qui pouvait être une preuve que ces 7 pierres, étaient les plus vieux artéfact. Pas étonnant que plusieurs tentatives pour les dérober furent organisées, par des collectionneurs sans scrupules, mais aussi et surtout, par les « collecteurs d’artéfacts » mandatés secrètement par le Vatican.

Visiblement tout porte à croire et ça a tendance à ce confirmer, pour ceux qui demeurent attentifs, et observent les changements autour d’eux !. Les mises en garde ont été jusqu’ici vaines, de par l’arrogance et le mépris de nos dirigeants, envers ceux qui étaient « les vrais gardiens ». Les exactions des ces « Grands du Monde et de ceux qui satellisent autour », nous ont entraînés sur un mauvais chemin, et nombre d’entre nous s’y sont accommodés aisément, sans aucun raisonnement par facilité et complaisance aveugle !

« En un temps, il fut (or)donné aux humains, de préserver les éléments permettant la Vie sur la Terre. Qu’en aucun cas elle était la propriété de l’humain, mais qu’il se devait de la préserver, et de tout faire en sorte d’assurer la continuité et la survie de ses descendances … !
– Le vent et l’air fut octroyé à l’homme jaune.
– L’eau fut elle, octroyée à l’homme noir
– Le feu, et celui de la création (l’atome), alla à l’homme blanc
– La Terre et tout ce qu’elle renferme et y pousse, alla à l’homme rouge.

Qu’en advient-il de nos jours ?
En Asie, l’air est devenu irrespirable dans de très nombreux endroits !

L’Afrique manque cruellement d’eau.

Le monde de l’homme blanc n’utilise pas « le feu de la Création », que pour le bien.

Quant à la Terre, elle a été « volée, saccagée et souillée », par l’homme blanc qui la maltraite.

Alors, croyez-vous que cela va encore pouvoir durer longtemps à train là ?

* Kasskara et les 7 Mondes (Eng/D) / kasskara und die sieben welten.ISBN 10 : 3426041359 ISBN 13 : 9783426041352
Editeur : Knaur

Autre titre suggéré, et il y en a bien d’autres …

  • Unser Ende ist euer Untergang. Die Botschaft der Hopi an die Welt./Notre fin est votre perte. Le message Hopi au monde.ISBN 10 : 3889775667 ISBN 13 : 9783889775665
    Editeur : Lamuv Verlag GmbH, 2004



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − sept =