• sam. Déc 10th, 2022

L’État veut construire trente mégabassines dans la Vienne


Manifestation contre les mégabassines dans les Deux-Sèvres, le 29 octobre 2022.

Trente nouvelles mégabassines vont être creusées dans le bassin du Clain, autour de Poitiers (Vienne), si se déroule ce que veut l’État. Cela « garantit l’avenir de notre agriculture », a affirmé le préfet qui a signé jeudi 3 novembre un protocole préfigurant leur construction. Et ce, seulement cinq jours après la forte mobilisation à Sainte-Soline dans les Deux-Sèvres, contre ces retenues d’eau gigantesques qui privatisent l’eau au profit de quelques agroindustriels.

En juillet dernier, une première mouture de ce protocole avait été rejetée par la chambre d’agriculture et certaines collectivités. La nouvelle version du texte a réduit le nombre de bassines de 41 à 30. En tout, 8,8 millions de mètres cubes d’eau pourront être prélevés pour irriguer 153 exploitations agricoles dans la Vienne, selon France 3.

La députée de la Vienne, Lisa Belluco (Nupes), est hostile à ce projet, ainsi que la ville de Poitiers, dont la maire est Léonore Moncond’huy (EELV). Il est soutenu par les trois autres députés du département, Sacha Houlié (Renaissance), Pascal Lecamp (MoDem) et Nicolas Turquois (MoDem).

Le soir de la signature de ce protocole, les militants des Soulèvements de la Terre ont organisé une mobilisation dans les rues de Poitiers pour signifier leur opposition à ce projet. Mercredi 2 novembre, ils avaient lancé un ultimatum au gouvernement demandant l’arrêt immédiat des travaux à Sainte-Soline ainsi qu’un moratoire national sur la construction de bassines à usage agricole en France.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 + 7 =