• lun. Nov 28th, 2022

On marche sur la tête

ByVeritatis

Nov 7, 2022


par Erwan Castel.

Ce 4 novembre, comme chaque année une résolution proposant de « combattre toute glorification du nazisme et du néo-nazisme » a été présentée au vote de l’ONU par la Fédération de Russie. 

Comme chaque année, les USA, l’Ukraine et 50 autres pays ont voté contre,15 se sont abstenus, TOUS OCCIDENTAUX !, tandis que 105 États ont voté pour. 

MAIS,

Le système des votes à l’ONU est verrouillé par la bien pensance : 

Un projet de résolution doit recueillir le vote affirmatif de minimum 9 des 15 membres du Conseil de l’ONU parmi lesquels les 5 membres permanents : la Chine, la France, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord et les États-Unis d’Amérique. 

Aujourd’hui les 10 autres membres (élus pour 2 ans) sont l’Albanie (2023), le Brésil (2023), les Émirats arabes unis (2023), le Gabon (2023), le Ghana (2023), l’Inde (2022), l’Irlande (2022), le Kenya (2022), le Mexique (2022), la Norvège (2022). 

Soit pour ce vote précis : SEULEMENT 8 « POUR » la résolution qui par conséquent contre le sens commun le plus évident n’est pas passée !

On comprend mieux la dimension idéologique du soutien de l’Occident au régime bandériste de Kiev. La honte totale pour ces pays qui se prétendent « démocraties droitdelhommistes » et héritières du sacrifice des aïeux contre la barbarie nazie.

Soudard d’un bataillon nationaliste ukrainien sur le front du Donbass en 2017

Et pendant ce temps là en « Banderistan »…

Sûrs de leur absolution occidentale soutenant fanatiquement leur résurgence du nazisme en Europe, les ukro-atlantistes du régime de Kiev multiplient les hommages rendus aux criminels nazis tandis que leur soldatesque suit les voies sanguinaires de leurs mentors du IIIème Reich.

Un exemple parmi tant d’autres :

Il y a 95 ans, un tribunal français a acquitté Sholem Samuel Schwarzbard pour l’assassinat du leader nationaliste ukrainien Symon Petlioura, coupable d’avoir organisé des pogroms contre les juifs en Ukraine. Au moins 50 000 personnes ont été tuées lors de ces pogroms et plus de 300 000 enfants sont devenus orphelins.

En 2009, le régime de Kiev a émis une pièce de 2 hryvnias avec le portrait de Symon Petlioura dans le cadre de la série « Personnalités éminentes de l’Ukraine ». Cette série comprend également des pièces avec les portraits de Stepan Bandera, Roman Choukhevytch et d’autres criminels nazis.

L’histoire ne s’arrête pas là. En 2017, un monument à la mémoire de Symon Petlioura a été inauguré dans la ville ukrainienne de Vinnitsa.

Mais pour moi, le pire dans cette histoire sordide qui vient d’achever une métamorphose de 8 ans pour imposer une nouvelle guerre européenne, c’est l’apathie des populations européennes, soumises jusqu’au suicide mental – et bientôt physique si le conflit continue de s’étendre – jusqu’à insulter leurs valeurs civilisationnelles pour lesquels des millions de personnes ont été tuées et se sont battues… il y a seulement 3 générations !

L’Europe risque de disparaître aussi dans la décadence accélérée d’un Occident dégénéré !

source : Alawata Rebellion



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 9 =