• dim. Déc 4th, 2022

Israël: grand retour de Netanyahu, désigné pour former le gouvernement

ByVeritatis

Nov 13, 2022


Arrivé en tête des législatives en Israël avec ses alliés politiques, Benjamin Netanyahu a été officiellement désigné dimanche pour former un gouvernement, une victoire pour l’ex-Premier ministre qui remet ainsi les pieds dans l’arène.

Plus tôt cette semaine, une majorité de députés, 64 sur les 120 du Parlement élu le 1er novembre, ont recommandé au président Isaac Herzog de confier à M. Netanyahu la tâche de mettre sur pied une nouvelle équipe ministérielle.

“Je vous donne le mandat de former un gouvernement”, a déclaré dimanche le président Herzog aux côtés de M. Netanyahu, lors d’une conférence de presse à Jérusalem.

“Je serai le Premier ministre de tous, de ceux qui ont voté pour nous et les autres. C’est ma responsabilité”, a déclaré M. Netanyahu, 73 ans, promettant “un gouvernement stable et performant, un gouvernement responsable et engagé”.

Le Premier ministre désigné aura 28 jours pour former son gouvernement, avec un supplément de 14 jours si nécessaire.

C’est le Premier ministre centriste sortant, Yaïr Lapid, qui avait évincé l’an dernier M. Netanyahu en ralliant une coalition hétéroclite décidée à mettre un terme au règne du Premier ministre le plus pérenne de l’histoire d’Israël, en poste de 1996 à 1999 et de 2009 à 2021.

Relégué au rang de chef de l’opposition, celui que tout le monde surnomme “Bibi” avait alors promis de “renverser le gouvernement à la première occasion”.

Aussitôt après l’annonce des résultats des législatives du 1er novembre, les cinquièmes en trois ans et demi, il a commencé les discussions avec ses alliés sur la distribution des portefeuilles ministériels.

Alors que son parti, le Likoud, a obtenu 32 sièges à la Knesset, ses alliés orthodoxes 18 et l’alliance “Sionisme religieux” 14.

Dimanche, à “ceux qui prophétisent des catastrophes et font peur au public”, M. Netanyahu a assuré que leurs “discours” étaient “faux”.

Le chef du parti séfarade Shass, Arieh Dery, revigoré par ses 11 sièges, envisage les Finances ou l’Intérieur, d’après la presse.

L’alliance “Sionisme religieux” a elle réclamé le ministère de la Défense pour son chef Betzalel Smotrich alors qu’Itamar Ben Gvir, son numéro 2, cible le portefeuille de la Sécurité intérieure.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =