• mar. Déc 6th, 2022

Le Parlement européen commence à s’inquiéter des activités douteuses du mari de von der Leyen

ByVeritatis

Nov 17, 2022


par Cheikh Dieng

D’après une information exclusive obtenue par le média allemand Weld.de, le Parlement européen commence à se poser des questions sur les activités louches de Heiko von der Leyen, mari d’Ursula von der Leyen. Le récent financement de 320 millions d’euros dont a bénéficié son labo, Orgenesis, de la part de la Commission européenne (présidée par sa femme), est sévèrement dénoncé par des euro-députés.

Le mari de von der Leyen dans l’oeil du cyclone. Il y a à peine un mois, Lecourrier-du-soir.com, en se basant sur des informations fiables en provenance d’Italie, révélait le financement de 320 millions de dollars que la Commission européenne avait accordée à une société dirigée par Heiko von der Leyen, mari de Ursula von der Leyen, actuelle présidente de la Commission européenne.

Et l’affaire est loin de connaître son épilogue. Car, moins d’un mois après cette révélation qui avait été largement partagée sur la toile, la presse allemande s’empare du scandale et nous en dit plus. En effet, d’après le média allemand Weld.de, l’une des sources les plus fiables de ce pays, les activités du mari de la présidente de la Commission européenne fait réagir plus d’un dans les coulisses de l’Union européenne.

Une information confirmée par une autre source allemande : express.at. D’après cette source qui cite Weld.de, c’est une lettre de l’eurodéputée italienne, Francesca Donato, qui a attiré l’attention de Bruxelles sur les activités assez douteuses du mari d’Ursula. Ainsi, à en croire le média Express.at, la lettre date du 26 octobre dernier et a été adressée à Kathleen van Brempt qui préside le comité européen sur le Covid.

Les activités de Heiko sont d’autant plus louches que depuis qu’il a été nommé directeur médical du laboratoire Orgenesis, son entreprise (Orgenesis) a reçu au moins 4 financements de l’UE. Et pas plus tard qu’en novembre 2021, le gouvernement grec a accordé un financement de 32 millions d’euros à un labo proche d’Orgenesis.

Heiko devient désormais un problème au sein de l’UE. Depuis la récente révélation sur le financement de 320 millions de la part de l’UE, les langues se délient et les euro-députés ne cachent plus leur colère. « Cette entreprise (Orgenesis) a été sélectionnée, soit parce que c’est la meilleure entreprise dans le domaine de la recherche ou parce que Heiko von der Leyen, mari de Ursula von der Leyen, en est le directeur médical », déplore l’euro-député allemand René Repasi.

Selon les informations obtenues par Repasi, depuis la nomination de Heiko von der Leyen, au moins 4 branches du laboratoire Orgenesis ont ouvert leur bureau dans des pays membres de l’Union européenne et certaines d’entre elles ont reçu des millions d’euros de financement de l’UE.

Interrogé par le média Weld, Olivier Hoedeman de l’organisation Corporate Europe Observary dénonce un conflit d’intérêt flagrant. « La position de Heiko von der Leyen au sein de la fondation de l’université de Padoue (en Italie) au moment du financement de l’UE accordé à cette université fait planer le risque d’un conflit d’intérêt », lache-t-il.

source : Le Courrier du Soir



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − quatorze =