• lun. Nov 28th, 2022

Déclaration de la Russie sur la prévention de la guerre nucléaire


Conformément au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, la Fédération de Russie, en sa qualité de membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et de puissance nucléaire, détient une responsabilité particulière en ce qui concerne le renforcement de la sécurité internationale et la stabilité stratégique.

La Russie poursuit sa politique de dissuasion nucléaire en suivant rigoureusement et constamment le principe selon lequel une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être menée. Ses approches doctrinales dans ce domaine sont définies avec la plus grande précision, visent des objectifs de nature purement défensive et n’admettent aucune interprétation large. Conformément à ces approches, la Russie se réserve le droit de recourir hypothétiquement à l’arme nucléaire uniquement dans le cas d’une agression dirigée contre elle au moyen d’armes de destruction massive ou d’une agression lancée au moyen d’armes conventionnelles et propre à menacer l’existence même de l’État.

La Russie part du principe que les arrangements et les accords existants demeurent pertinents dans le domaine de la réduction et de la limitation des armes nucléaires, ainsi que de la réduction des risques stratégiques et de la menace d’incidents et de conflits internationaux qui présentent un risque considérable de dégénérer en conflit nucléaire. Nous réaffirmons pleinement notre engagement à respecter la Déclaration conjointe adoptée le 3 janvier par les dirigeants des cinq États dotés d’armes nucléaires pour prévenir la guerre nucléaire et éviter les courses aux armements. Nous sommes fermement convaincus que, compte tenu de la situation complexe et troublée dans laquelle nous nous trouvons actuellement du fait d’actes irresponsables et impudents visant à porter atteinte à notre sécurité nationale, la tâche la plus immédiate est d’éviter tout affrontement militaire entre puissances nucléaires.

Nous engageons les autres États dotés de l’arme nucléaire à faire la preuve concrète qu’ils sont disposés à s’atteler à cette tâche hautement prioritaire et à s’abstenir de chercher dangereusement à porter atteinte aux intérêts vitaux des autres puissances nucléaires en prenant le risque de basculer dans la confrontation armée directe et en recourant aux armes de destruction massive comme instrument de provocation, ce qui risque d’avoir des conséquences dévastatrices.

La Russie continue de plaider en faveur de la refonte et du renforcement de l’architecture de la sécurité internationale, fondée sur la prévisibilité et la stabilité stratégique mondiale, ainsi que sur les principes d’égalité des droits, de sécurité indivisible et de respect mutuel des intérêts fondamentaux des parties.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + dix-huit =