• jeu. Déc 8th, 2022

La fausse Lumière pour des Hybrides Transhumains. – Les moutons enragés

ByVeritatis

Nov 19, 2022


Source Theara Truth News, investigation papers.

1 ere vidéo très importante, mais pas encore traduite, de la QC

FAIT IMPORTANT :le graphène injecté dans le corps, exposé à certaines frequences UV , va donc possiblement d’après les patentes se mettre à émettre en TERAHERZ et être le parfait ‘ carburateur’ fréquentiel constant des micro technologies injectées.

https://lilianeheldkhawam.com/2021/12/15/nanoreseau-integre-au-corps-humain-extraordinaire-dossier-realise-par-un-scientifique/

https://lilianeheldkhawam.com/2021/12/15/nanoreseau-integre-au-corps-humain-extraordinaire-dossier-realise-par-un-scientifique/

Hors les Teraherz sont les fréquences nécessaires pour que se forme et fonctionne les micro technologie assemblatives injectée et le « réseau Intra corporel » ( Mik Andersen, La QC, Dr. David Nixon, Dr. Shimon Yanowitz, Electrical Engineer Matt Taylor et plus de chercheurs , tous l’ont demontré)

Le réseau intra corporel a été demontré ( dans les vax cov et chez les injectés) , Il sert des buts sombres, de transhumanisme; traçage, controle bio -neurologique et neuro modulation, hybridation des tissus humains avec la technologie, controle du cerveau, nouveaux neurones artificiels et connection des HUMAINS IN VIVO à l INTERNET DES CHOSES et à l’ INTERNET DES CORPS en relation avec des AI et en connection aussi avec Bill Gates et sa patente :

https://patentscope.wipo.int/search/fr/detail.jsf?docId=WO2020060606

VOIR AUSSI :https://anamihalceamdphd.substack.com/p/nanobots-construction-process-of

Il y a aussi une nouvelle science appelée l’Optogénétique :

Le contrôle du cerveau par l’optogénétique, par la lumière LED et l’injection de thérapie génique Optogénétique – la voie planifiée vers un contrôle sans faille de nos cerveaux ?

« L’une des méthodes les plus ambitieuses pour relier nos cerveaux aux ordinateurs est l’optogénétique. Plus de 1 000 laboratoires dans le monde travaillent sur cette technologie. L’optogénétique peut effacer des souvenirs à l’aide de la lumière LED, mais aussi contrôler et influencer avec précision les pensées et les comportements. Est-ce la raison pour laquelle les partisans d’un Nouvel Ordre Mondial en sont si enthousiastes ? Des efforts sont déployés dans le monde entier pour installer dans le cerveau humain des interfaces sans fil, c’est-à-dire des outils de communication, entre le cerveau et l’ordinateur.

L’optogénétique est l’une des méthodes les plus ambitieuses à cet égard. Aujourd’hui, plus de 1 000 laboratoires dans le monde, dont certains appartenant à des organisations gouvernementales, travaillent sur différentes méthodes optogénétiques. Qu’est-ce que l’optogénétique ? L’optogénétique est une combinaison de méthodes génétiques et optiques permettant de provoquer des événements dans des cellules cibles, des tissus ou des êtres vivants complexes à l’aide d’une lumière LED.

L’optogénétique est déjà utilisée aujourd’hui dans le monde entier à des fins très diverses, par exemple pour des applications biomédicales et le traitement de maladies neuronales. L’un des avantages de l’optogénétique est qu’elle ne nécessite potentiellement aucune intervention chirurgicale, mais seulement une injection de thérapie génique.

Certaines protéines sensibles à la lumière sont emballées dans un virus et injectées à l’endroit prévu du cerveau, où il infecte différentes cellules. Grâce à ces protéines photosensibles, il est alors possible d’exciter ou d’immobiliser de manière ciblée certains réseaux neuronaux par la lumière LED. En d’autres termes, la lumière LED permet d’effacer et d’écraser des souvenirs ainsi que de contrôler et d’influencer rapidement et avec précision les cellules cérébrales et musculaires – et donc les sentiments, les pensées, les mouvements du corps et les comportements.

L’optogénétique ne nécessite donc que de la lumière LED qui irradie les neurones du cerveau. L’irradiation se fait par exemple à travers la voûte du cerveau ou par des nano-LED implantées dans le corps. Parallèlement à la recherche optogénétique, un forum LED a lieu chaque année, où se rencontrent des personnalités du secteur international de l’éclairage. Les thèmes abordés lors de ce forum sont par exemple l’utilisation de micro-LED, qui sont importantes pour améliorer l’émission de lumière pour l’optogénétique.

 Ou encore l’Internet des objets et l’objectif d’intégrer un capteur dans chaque lampe à LED afin d’assurer la transmission numérique des données via la lumière LED. Il est intéressant de noter que parmi les intervenants du forum LED, on trouve des personnes très proches aussi bien du Forum Economique mondial (FEM) que du Club de Rome.

 Par exemple, en 2019, Andreas Huber, l’actuel directeur général du Club de Rome Allemagne, y a présenté un exposé. Le Club de Rome est considéré comme le plus grand groupe de réflexion de l’élite pour un nouvel ordre mondial, qui voit la solution aux problèmes mondiaux dans une réduction drastique de la population. C’est également ce club qui a soutenu la création du FEM de Klaus Schwab.

 Le FEM, quant à lui, fait avancer un nouvel ordre mondial avec le projet de « Great Reset ». 

 Le FEM considère donc l’optogénétique comme l’une des technologies les plus importantes. Ainsi, il est écrit sur leur page d’accueil, je cite : « Notre cerveau est composé de milliards de cellules appelées neurones, et ces neurones communiquent entre eux via des circuits neuronaux. L’optogénétique nous permet pour la première fois de manipuler les messages que ces neurones s’envoient les uns aux autres. Cette technique pourrait éventuellement être utilisée pour manipuler les souvenirs, les émotions et les pensées… » Étant donné que de hauts responsables politiques de la Commission européenne, comme Ursula von der Leyen, entretiennent des liens d’amitié étroits avec le FEM, il n’est pas surprenant que la Commission européenne s’enthousiasme également pour l’optogénétique : « Même si nous n’en sommes pas conscients, les cellules nerveuses sont essentielles à notre capacité de comprendre notre environnement et d’interagir avec lui. 

Grâce à l’optogénétique, ces cellules peuvent désormais être contrôlées par la lumière avec une grande précision. » C’est également la Commission européenne qui a introduit en 2009 l’interdiction controversée des ampoules à incandescence et qui a ainsi rendu possible une utilisation sans faille des diodes électroluminescentes LED. »

Video  ‘ mainstream’  sur le sujet 

2 ) Quel rapport peut t’il y avoir avec les lampes UV Bleu installées de partout récemment, éclairage des routes, des bus, des restaurants ?

LA QUINTA COLUMNA – Éclairage à rayonnement ultraviolet – (12 Novembre 2022 https://odysee.com/@MKWhiteRabbit:3/%F0%9F%87%AB%F0%9F%87%B7-Fran%C3%A7ais-%C3%89clairage-%C3%A0-rayonnement-ultraviolet.:4

note: le lien Odysee est impossible à avoir valide , donc vous copiez collez , vous pouvez aussi trouver la video sur le canal télégram de la QC:

https://t.me/laquintacolumnainternational

» Une sous bande passante , sous bande optimale à 265 nano metres de cette lumiere UV categorie C , générant une sous bande passante dans le Graphène afin de l’optimiser pour des applications en optoélectronique, cad pour la communication, entre autres neuromodulation, neurostimulation, etc. je met ma main au feu que cette lumière d’éclairage UV est vraiment à cette frequence de 265 nm ou à proximité. Nous allons nous procurer une de ces lampes UV germicides avec cette fréquence à 265 nano metres et soumettre au microscope une goutte de vax cov à cette lumiere UV, à cette frequence exacte de 265 nm et voir les modifications qui vont se produire.. « 

Soi disant ‘ germicides ‘ et ‘virucides’ ces éclairages sont bien sur liés pour les pouvoirs en place à la  » crise virus Covid  »

https://www.faruvclite.com/2022/07/15/a-new-disinfection-solution-for-public-spaces-with-high-density-of-people-excimer-lamps-generated-222nm-disinfection-wavelength/

« Une nouvelle solution de désinfection pour les espaces publics à forte densité de personnes : les lampes à excimères génèrent une longueur d’onde de désinfection de 222 nm.

Les lampes à excimère KrCl 222nm filtrées émettent une lumière UVC avec la longueur d’onde principale de 222 nm lorsque l’exciplex KrCl est désactivé à un état de molécule non excité dans la lampe. 

Cette longueur d’onde est facilement absorbée par les protéines via la liaison peptidique et d’autres biomolécules. C’est pourquoi les lampes à excimère 222nm produit de désinfection de longueur d’onde peuvent être utilisées en toute sécurité dans un espace occupé avec des humains présentés. »

ce sont des LAMPES UV :

LES LED aussi peuvent etre mises en frequences UV:

https://smart-lighting.es/fbh-micro-leds-rango-espectral-ultravioleta/

Ils produisent avec succès des micro-LED dans la gamme spectrale ultraviolette

ÉCLAIRAGE INTELLIGENT

ÉCLAIRAGE UV , LED

« Des chercheurs du Ferdinand-Braun-Institut (FBH) à Berlin ont fabriqué avec succès les premiers prototypes de micro-LED qui émettent dans la gamme spectrale ultraviolette (UVB). « 

formidable non ? des LED en frequences UV !

Résultât biologique de la fréquence de ces lampes UV ‘germicides’ pour l’éclairage public à 222 nm :

LIRE LA SUITE

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + quatre =