• jeu. Déc 1st, 2022

La FED de New York lance un très controversé projet pilote de « dollar numérique », suscitant un tollé

ByVeritatis

Nov 21, 2022


La Réserve fédérale de New York et plusieurs grandes banques ont annoncé le 15 novembre un projet pilote pour la mise en place d’un « dollar numérique ». Une annonce qui a provoqué de vives critiques et des appréhensions, chez des élus ou encore des citoyens, qui alertent contre les menaces que ce programme fait peser sur la vie privée.

Ce programme de « dollar numérique » consiste en un test avec des données simulées qui s’étend sur 12 semaines. La Réserve Fédérale de New York (une des douze banques de la Réserve fédérale des États-Unis) et les banques derrière ce projet exploreront une plateforme de monnaie numérique qui fonctionne exclusivement en dollars américains. Les dépôts des clients de ces banques seront représentés par une monnaie numérique simulée ou des » jetons” et seront régulés par le biais des réserves de la banque centrale, à travers un registre numérisé et distribué.

Dans leur communiqué, les initiateurs de ce projet, dont Citigroup, TD Bank, HSBC, U.S. Bank, Mastercard et BNY Mellon, affirment que cette plateforme numérique n’a pas pour but de soutenir un projet politique et n’indique pas, pour l’instant, de « décisions imminentes » sur l’émission d’une monnaie numérique de banque centrale.

Pour autant, cette annonce n’est pas passée inaperçue, suscitant une immédiate levée de boucliers chez des élus et des citoyens : à travers ce projet, le gouvernement pourrait progressivement avancer vers l’adoption d’une monnaie digitale centralisée permettant un contrôle accru sur les finances des Américains, voire in fine la mise en place d’un système de crédit social, est-il reproché.

Vers un système de crédit social ?

« Décentralisez la monnaie. Pas de dollar numérique. Une monnaie digitale serait un des développements les plus dangereux de l’histoire. Lorsque le gouvernement peut simplement appuyer sur un bouton pour bloquer toutes vos transactions, il contrôle votre vie entière. Nous avons besoin d’un mur de séparation entre la monnaie et l’État », a réagi sur Twitter Justin Amash, ancien représentant républicain à la Chambre des représentants des États-Unis de 2011 à 2021.

À la suite de cette annonce, Le lanceur d’alerte et ancien employé de la NSA américaine Edward Snowden a sobrement commenté sur le même réseau social  : « Ça commence. »

« Nous ne pouvons laisser cela se produire aux États-Unis », a appelé de ses vœux l’essayiste républicain Sean Pannel, qui ajoute: « Il s’agit d’une menace extraordinaire pour la liberté publique et nos libertés individuelles. »

« La monnaie numérique sous contrôle du gouvernement est essentielle pour l’avenir que l’élite mondialiste est en train de construire. Ils veulent surveiller tout ce que vous faites, vous contrôler et vous refuser des fonds sur la base d’un système de crédit social au travers duquel ils peuvent s’emparer de votre argent si vous vous opposez à eux ou remettez en cause leur narratif », dénonce encore un autre internaute.





Source link

One thought on “La FED de New York lance un très controversé projet pilote de « dollar numérique », suscitant un tollé”
  1. La journée du 15 novembre 2022 fut très marquée en évènements, décidément, certains devraient se reposer la question de savoir pourquoi finalement Vladimir Poutine, alors que tout avait été fait pour qu’il soit présent par les plus hautes autorités indonésiennes malgré les fortes pressions occidentales, s’est abstenu de venir au dernier moment, et aussi, pourquoi autant d’évènements graves ont-ils eu lieu ce jour-là?

    La peur des critiques… Foutaises!
    Là, on apprend cette initiative des banques pour mettre en ébullition les cerveaux… comme disait Talleyrand: « Agiter le peuple avant de s’en servir, sage maxime. »
    Là, encore, il semblerait qu’il était d’une importance cruciale que l’opinion du peuple américain soit divertie par un artifice effrayant pour lui, afin qu’il ne soupçonne même pas dans quelle mouise il se trouvait sur le plan guerrier vis-à-vis de la Russie.
    Tout est trop parfait pour ne pas s’interroger, ça n’est pas du complotisme, mais du recoupement de faits.
    Suite aux différentes attaques terroristes de l’Otan contre la Russie, voilà une réponse claire et terrorisante que n’aurait pas manqué de faire un stratège comme Poutine.
    Nous ne sommes plus dans la même guerre depuis une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + quatre =