• dim. Déc 4th, 2022

Un palestinien de 19 ans tué lors d’un raid israélien en Cisjordanie occupée — RT en français

ByVeritatis

Nov 21, 2022



Au cours d’une opération de «contre-terrorisme» menée par Tsahal, un Palestinien de 19 ans a été tué à Jénine et deux autres ont été blessés. Depuis mars, l’armée israélienne a mené plus de 2 000 raids en Cisjordanie occupée.

Un Palestinien a été tué et deux autres blessés le 21 novembre dans un raid des forces israéliennes dans le secteur de Jénine, bastion des factions armées palestiniennes en Cisjordanie occupée, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.  

«Un civil a succombé à des blessures graves après qu’il a été atteint à l’abdomen par des balles réelles à Jénine», a indiqué le ministère dans un bref communiqué, qui a aussi fait état de deux personnes blessées grièvement. Le vice-gouverneur de Jénine, Kamal Abou al-Rub, a précisé à l’AFP que la personne tuée était Mahmoud Al-Saadi, 19 ans, dont la dépouille a été recouverte d’un drap blanc par les nombreux Palestiniens présents, selon un photographe de l’AFP. 

Multiplications des raids en Cisjordanie

L’armée israélienne a indiqué dans un communiqué avoir ouvert le feu sur «des suspects» qui ont tiré en direction des soldats et lancé des engins explosifs lors d’une «opération de contre-terrorisme» à Wadi Burqin, près de Jénine, visant à arrêter le Palestinien Ratib al-Bali.

«Nous nous sommes réveillés terrifiés par des tirs […] mon frère savait que c’était l’armée et nous a demandé de nous coucher au sol et de ne pas lever nos têtes», a déclaré à l’AFP Roaa, la soeur de Ratib al-Bali, arrêté par les forces israéliennes pour terrorisme.Les violences se sont intensifiées ces derniers mois en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Dans la foulée d’attaques meurtrières en Israël en mars et avril derniers et d’autres attaques qui ont suivi, l’armée israélienne a mené plus de 2 000 raids en Cisjordanie, notamment dans les secteurs de Jénine et Naplouse (nord), bastions de groupes armés. Ces raids, et les heurts qui y sont parfois associés, ont fait plus de 125 morts palestiniens, le bilan le plus lourd depuis sept ans, selon l’ONU.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × quatre =