• jeu. Fév 29th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

l’armée israélienne dit avoir mené de nouvelles frappes en Syrie et au Liban — RT en français

ByVeritatis

Jan 31, 2024



Tsahal a indiqué ce 31 janvier avoir frappé dans la nuit des infrastructures militaires syriennes dans la province de Daraa, en réponse à des tirs lancés selon elle depuis la Syrie. L’armée israélienne a également déclaré avoir effectué des tirs d’artillerie dans le sud du Liban.

«La nuit dernière, un certain nombre d’attaques depuis la Syrie vers le sud du plateau du Golan ont été identifiées. En réponse, les avions des forces de défense ont frappé des infrastructures militaires appartenant au régime syrien dans la région de Daraa», a déclaré Tsahal ce 31 janvier dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

L’armée n’a pas donné d’indication sur des victimes ou dégâts éventuels dans cette région annexée par Israël. L’État hébreu commente rarement ses attaques en Syrie mais dit vouloir empêcher l’Iran, qui soutient Damas, de s’implanter à ses portes.

Israël a mené des centaines de frappes aériennes sur le territoire syrien depuis le début du conflit dans ce pays en 2011, ciblant des positions de l’armée syrienne et des groupes affiliés à l’Iran, tel le Hezbollah libanais. Mais ces attaques se sont intensifiées depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas le 7 octobre.

Liban : plus de 200 morts depuis le 7 octobre

Le 29 janvier, l’agence syrienne Sana avait fait état de plusieurs victimes au sud de Damas suite à des frappes israélienne menées depuis le Golan.

Dans son communiqué de ce 31 janvier, Tsahal a par ailleurs déclaré avoir effectué des tirs d’artillerie «vers plusieurs endroits dans le sud du Liban en réponse aux tirs vers Israël ce matin», sans plus de détails.

Depuis l’attaque sanglante du Hamas en territoire israélien le 7 octobre, les échanges de tirs à la frontière sont quotidiens entre l’armée israélienne et le mouvement libanais allié du Hamas.

En plus de trois mois, plus de 200 personnes ont été tuées au Liban, dont au moins 147 combattants du Hezbollah, selon un décompte de l’AFP. Côté israélien, 15 personnes sont mortes, neuf soldats et six civils, selon l’armée israélienne.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *