• dim. Fév 25th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

La santé à la casse (Le Monde diplomatique, février 2024)

ByVeritatis

Fév 1, 2024


JPEG - 79.8 ko

Malachi Farrell. — De la série « Covid les poches », 2020-2021

ADAGP, Paris, 2024

Il n’y a pas qu’à l’école que sévit le séparatisme. La sécession des élites met en péril la santé de tous. L’industrie se préoccupe de dividendes plutôt que de fournir les médicaments essentiels (lire « Pourquoi des médicaments essentiels viennent à manquer »). Des médecins désertent vers l’hôpital privé, financé à 90 % sur fonds publics, moins épuisant et plus rémunérateur. Les patients ordinaires ? Souvent laissés à la vigilance de praticiens étrangers précaires (lire « Étrangers et précaires… mais médecins ») ou de personnels paramédicaux maltraités par une administration autoritaire (lire « Les petits soldats de l’hôpital-entreprise »). Quand ils ne renoncent pas aux soins. Un ouvrier a pourtant deux fois plus de chances qu’un cadre de développer un diabète ou une maladie psychiatrique. L’égalité demeure une idée neuve en matière de santé. La socialisation, le moyen de sa concrétisation (lire « Et surtout, l’égalité »).



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *