• dim. Fév 25th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

Borrell a annoncé le retrait de la mission civile de l’UE du Niger

ByVeritatis

Fév 2, 2024


https://fr.sputniknews.africa/20240201/borrell-a-annonce-le-retrait-de-la-mission-civile-de-lue-du-niger–1064871300.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2024

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdn1.img.sputniknews.africa/img/104349/41/1043494178_256:0:2987:2048_1920x0_80_0_0_7b8b9df1a081933602bf424931f679e4.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

international, niger, union européenne (ue), josep borrell, mission, retrait des troupes, afrique subsaharienne

international, niger, union européenne (ue), josep borrell, mission, retrait des troupes, afrique subsaharienne

Après les troupes militaires, la mission civile de l’UE devra définitivement quitter le Niger d’ici le mois de juin, a déclaré Josep Borrell.

Le chef de la diplomatie européenne a fait cette déclaration lors de la conférence de presse à l’issue de la réunion informelle des ministres de la Défense de l’UE.

Il a aussi rappelé que l’UE avait complétement retiré son contingent militaire du Niger à la demande de nouvelles autorités du pays.

Borrell a également fait part de l’intention des autorités européennes de discuter en détails de la situation au Sahel, pays par pays, en mai prochain.

“Et puis, dans les jours et lors des réunions à venir, nous prendrons des décisions concernant notre mission militaire au Mali [EUTM Mali], puisque son mandat touche à sa fin en mai. Nous devons coordonner les différentes approches de différents États membres concernant notre stratégie [globale] au Sahel”, a déclaré M.Borrell.

Fin 2023, les nouvelles autorités du Niger ont dénoncé certains accords militaires avec l’Union européenne, remettant notamment en cause la mission civile EUCAP Sahel, établie par Bruxelles dans le cadre de sa Politique de sécurité et de défense commune.

Niamey a également retiré sa confiance à une autre mission de partenariat militaire avec l’Europe, l’EUMPM Niger. Créée fin 2022, celle-ci était censée renforcer la capacité des Forces armées nigériennes à contenir la menace terroriste.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *