• jeu. Fév 29th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

Le chef d’État iranien aurait ordonné d’éviter une confrontation militaire directe avec les USA

ByVeritatis

Fév 2, 2024


https://fr.sputniknews.africa/20240202/le-chef-detat-iranien-aurait-ordonne-deviter-une-confrontation-militaire-directe-avec-les-usa-1064888371.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2024

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdn1.img.sputniknews.africa/img/07e5/03/15/1045379912_45:0:1976:1448_1920x0_80_0_0_9dcbe09e5f7f2b371f4c68851f6f864d.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

international, iran, états-unis, conflit, ayatollah ali khamenei, the new york times

international, iran, états-unis, conflit, ayatollah ali khamenei, the new york times

L’Iran devrait s’abstenir de tout conflit direct avec les États-Unis. L’ayatollah Ali Khamenei l’aurait ordonné aux autorités iraniennes lors d’une réunion urgente du Conseil suprême de sécurité, relate le New York Times, se référant à ses sources.

L’Iran ne doit pas entrer en confrontation militaire directe avec les États-Unis, selon l’ayatollah Ali Khamenei qui l’aurait préconisé lors d’une réunion urgente du Conseil suprême de sécurité, a annoncé le New York Times en citant l’une de ses sources.

Pour le Guide de la Révolution islamique, les autorités du pays doivent prendre leurs distances avec les groupes qui attaquent les Américains, continue le New York Times.

Les autorités iraniennes n’ont pas officiellement confirmé cette information.

La réunion de hauts responsables iraniens s’est tenue mercredi visant à tempérer la réponse du Président Biden qui a promis des représailles dans les prochains jours suite à une attaque d’une base américaine dans le nord-est de la Jordanie.

Dans le même temps, l’Iran serait prêt à riposter si les États-Unis lançaient une frappe de représailles. Selon des sources, le commandement iranien aurait mis les forces armées du pays en état d’alerte.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *