• jeu. Fév 29th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

« Fin de la psychothérapie sociale. Les syndicats agricoles ordonnent aux paysans de rentrer chez eux. ». L’édito de Charles SANNAT

ByVeritatis

Fév 3, 2024


Source INSOLENTIAE

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Hahahahahaha. Tout ceci est toujours cousu de fil blanc avec les syndicats qui ne sont que les courroies de transmission des gouvernements successifs.

Ils organisent et canalisent juste le mécontentement social.

Ils sont les organisateurs des psychothérapies sociales collectives.

Avec le mouvement des agriculteurs nous atteignons des sommets et objectivement cela se voit.

La FNSEA ne voulait pas manifester. Dépassée par sa base, elle y est allée en mettant tous les freins nécessaires.

L’Etat, bon joueur, a laissé faire quelques bennages de purin et autres lisiers.

On a laissé tout le monde se défouler pendant une grosse semaine.

Puis… allez, zou, rentrez niche, coucouche panier.

Il faut dire que les gros agriculteurs de la FNSEA viennent d’obtenir le droit de recruter tout plein de jeunes migrants sans papiers à pas cher qu’ils pourront régulariser…

Bon je suis vilain, c’est vrai qu’Attal aurait tout cédé aux gentils agriculteurs… que nenni. Il n’y a que des promesses, et l’empilement de normes dans tous les secteurs d’ailleurs et pas uniquement dans l’agriculture est un enfer pour tout un chacun. L’accord de libre-échange avec le Mercosur sera un peu retardé mais finira par être signé d’ici un an quand tout cela sera oublié, les normes continueront à augmenter car elles deviennent un outil massif de contrôle et d’assujetissement des foules. Tout ceci est effroyable et étouffant.

Les petits paysans, eux, apprécieront.

Le grand capital agro-alimentaire se porte très bien.

Ce sont les paysans qui sont condamnés.

Et même les gros qui ne le savent pas encore.

Le projet c’est de se passer des terres, de la culture en plein champs et de supprimer l’élevage.

Ce sera les fermes urbaines et industrielles.

Ce sera les viandes de synthèse avec cellules souches en laboratoire.

Tout le bénéfice pourra enfin être pour l’agro-alimentaire, et le système ne sera plus obligé de nourrir ces paysans.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *