• jeu. Fév 29th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

Au moins un quart des eurodéputés impliqués dans des affaires ou des scandales – Le Libre Penseur

ByVeritatis

Fév 5, 2024


Ça tombe bien puisque les élections européennes approchent et nous apprenons par cet article que 25 % des députés élus dans cette supra structure aussi inutile que dangereuse sont totalement corrompus ou complètement givrés ! Le Qatargate est passé par là mais en réalité la situation est infiniment plus grave !  L’enquête révèle que près de 25% des 704 eurodéputés en fonction ont été impliqués dans une affaire d’infraction à la loi ou de violation d’un règlement, ce qui est énorme comme pourcentage ! L’enquête comptabilise 253 affaires vérifiées concernant 163 députés européens !

Cette corruption massive et ces dérives d’un grand nombre de députés européens est d’autant plus inquiétante que les lobbyistes sont très nombreux sur place et qu’ils n’hésiteront pas à les corrompre pour faire passer leurs intérêts. Il ne reste plus qu’une seule solution, sortir de cette Union européenne destructrice et aliénante le plus rapidement possible.



Quand l’affaire du « Qatargate » éclate, le 9 décembre 2022, c’est tout l’édifice européen qui vacille.

Eva Kaili, la vice-présidente grecque du Parlement européen, est arrêtée, avec quatre actuels et anciens parlementaires, soupçonnés d’avoir perçu des pots-de-vin du Qatar et du Maroc, en échange de leur soutien politique dans l’hémicycle. Plus de 800 000 euros en cash sont découverts au domicile de Mme Kaili. Dignes d’une série Netflix, les images des liasses entassées dans un coffre-fort, une sacoche Gucci et d’improbables sacs plastique font le tour du monde.

Si l’enquête ouverte à Bruxelles pour corruption et blanchiment reste en cours – les accusés niant toute malversation –, le mal est fait. La probité des élus européens est questionnée, de même que le contrôle de leurs activités. Le Parlement européen n’est pas l’imprenable forteresse que les citoyens européens sont en droit d’attendre, mais une institution exposée à la corruption et à l’influence étrangère. Mais au-delà du « Qatargate », qu’en est-il du rapport aux règles et aux lois des autres eurodéputés ?

[…]


Photo d’illustration : Les avocats d’Eva Kaili le jour où la vice-présidente grecque du Parlement européen comparaît devant des magistrats, sur les marches du palais de justice de Bruxelles, le 22 décembre 2022.

Le Monde

1er février 2024



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *