• dim. Fév 25th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

La centrale nucléaire d’El-Dabaa sera un nouveau symbole de la coopération Russie-Égypte

ByVeritatis

Fév 5, 2024



https://fr.sputniknews.africa/20240205/la-centrale-nucleaire-del-dabaa-sera-un-nouveau-symbole-de-la-cooperation-russie-egypte-1064936590.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2024

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdn1.img.sputniknews.africa/img/07e7/03/05/1058105645_341:0:3072:2048_1920x0_80_0_0_ee3745643b5673826f96614d38b34497.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

russie, égypte, centrale nucléaire, coopération, enseignement

russie, égypte, centrale nucléaire, coopération, enseignement

C’est ce qu’a indiqué à Sputnik Gueorgui Borissenko, ambassadeur russe au Caire. Il a comparé ce projet à la construction, dans les années 1960, du haut barrage d’Assouan avec l’aide de spécialistes de l’URSS.

El-Dabaa est la première centrale nucléaire en Égypte et le premier projet de centrale nucléaire pour le groupe russe Rosatom en Afrique. Située sur la mer Mediterranée à 350 km du Caire, elle comportera quatre réacteurs russes du type VVER-1200 de génération 3+. Sa puissance sera de 4,8 gigawatt.

Outre ce projet énergétique, la Russie envisage d’ouvrir des filiales de plusieurs universités en Égypte, selon l’ambassadeur. La première à s’implanter dans le pays a été l’Université d’État de Saint-Pétersbourg, suivi de celle de Kazan puis d’autres encore.

Les relations russo-égyptiennes se développent avec beaucoup de succès depuis dix ans, selon M. Borissenko. Les Présidents des deux pays coopèrent étroitement et amicalement, a-t-il ajouté.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *