• dim. Fév 25th, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

L’équipe nationale sud-africaine de foot a fait preuve d’un “esprit combatif et d’une discipline”

ByVeritatis

Fév 8, 2024



https://fr.sputniknews.africa/20240208/lequipe-nationale-sud-africaine-de-foot-a-fait-preuve-dun-esprit-combatif-et-dune-discipline-1064973904.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2024

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdn1.img.sputniknews.africa/img/07e6/0a/01/1056364141_76:0:1213:853_1920x0_80_0_0_e228f4c596d6a39628906e016c94e26e.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

coupe d’afrique des nations can, nigeria, afrique du sud, football, côte d’ivoire

coupe d’afrique des nations can, nigeria, afrique du sud, football, côte d’ivoire

С’est ce qu’a déclaré à Sputnik Afrique le ministère des Sports du pays.L’équipe, surnommée Bafana Bafana (“Les Garçons”), a atteint les demi-finales de la CAN pour la première fois depuis 2000, avant de s’incliner 4-2 aux tirs au but face au Nigeria mercredi.

“Les Bafana Bafana ont inspiré [tout le monde] et ont montré qu’il y a de beaux jours à venir pour les équipes nationales de football d’Afrique du Sud. Les Bafana Bafana ont incité les Sud-Africains à se rassembler chez eux et dans les espaces publics pour se rallier derrière l’équipe”, a indiqué Litha Mpondwana, porte-parole du ministère sud-africain des Sports, des Arts et de la Culture.

“C’est l’essence du sport: unir les gens”, a-t-il conclu.

Dimanche prochain (21h00), sur la pelouse du même stade, la Côte d’Ivoire tentera de décrocher un troisième titre après ceux glanés en 1992 et en 2015. Le Nigeria cherchera de son côté à remporter un quatrième trophée après ceux décrochés en 1980, 1994 et 2013.

Sud-africains et Congolais vont, eux, devoir se consoler lors de la petite finale, programmée la veille au stade Houphouët Boigny d’Abidjan.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *