• jeu. Fév 22nd, 2024

Monde25

Le monde des informations alternatives

Absurdités anglo-américaines au milieu du génocide des Palestiniens – Les moutons enragés

ByVeritatis

Fév 12, 2024


Auteur Amar Djerrad

Capture d’écran

Les politiques américaines sont basées sur la menace! L’esprit des dirigeants américains est forgé dans le bluff, l’arrogance, l’égocentrisme, la cupidité et l’insolence! Leurs guerres sont toujours légitimes. En Ukraine, c’est la faute à la Russie; au Moyen-Orient, c’est l’Iran et pour toutes les autres, ils trouvent un alibi. Ils nient les causes et le principe selon lequel tout ce qui est construit sur l’illégalité est illégal.

L’absurde politique hégémonique anglo-américaine

Que font-ils en Irak, en Syrie et ailleurs? Ils annoncent des «lignes rouges» tout en exacerbant les situations pour justifier une intervention qui entraîne des ripostes, suivies de représailles ‘‘limitées’’, disent-ils. Ils usent de tous les stratagèmes pour provoquer en déniant aux victimes le droit de se défendre! Ils bluffent pour réussir sans coût. Ils voudraient bien frapper l’Iran, mais c’est dangereux, pour l’existence d’Israël et pour leurs intérêts dans la région. Ils organisent des ‘dissidences’ (El Qaida, Daech etc.) contre des pays pour les déstabiliser, mais quand une faction, se retourne contre eux, ils décident de la classer “terroriste” en aidant ces mêmes pays à les combattre!

Ce que les Anglais ont fait en Afrique et ailleurs, les Néerlandais en Afrique du Sud, les Allemands en Namibie, les Français en Afrique et les États-Unis partout, avec l’esclavage, la colonisation suivie de massacres, est identique à ce que font les sionistes. Soutenir Israël n’est autre qu’une attitude conforme à leur tempérament raciste! La 1ère et la 2ème guerre mondiale, pour citer les plus visibles entre Européens, ne sont que l’aboutissement de leur inhumanité. Les sionistes d’Israël, n’ont fait que montrer une énième fois au monde qu’ils ne sont qu’une entité bizarre, indécente, génocidaire et qu’ils doivent payer, un jour, leurs méfaits.

Qui aurait pensé qu’un pays, ayant précisément subi l’apartheid, brise un tabou en accusant «l’armée la plus morale» de génocide envers un peuple en déposant une plainte auprès d’une juridiction internationale, même vue comme douteuse à l’image de l’ONU et ses satellites, pour avoir cédé à l’instrumentalisation, surtout anglo-américaine.

L’alibi des ONG-CIJ-CPI-TPI et ONU 

Ce ne sont, en fin de compte, que des «machins», avait prévenu le général de Gaulle, qui ne voulait pas, par méfiance, que son pays se joigne à des entreprises dirigées par les USA. À une question d’Alain Peyrefitte (1) de Gaulle a répondu: «Ne vous en faites pas pour les Américains. Ça n’ira pas loin. Ils sont de plus en plus isolés…ils finiront par être détestés par tout le monde» (p.641).

Le rôle des anglo-américains au sein des organisations «internationales» est crucial pour leur hégémonie. Presque tout se manigance à travers elles, même les ‘‘véto’’ sont ignorés. Ces organisations ne sont plus qu’un alibi sans effet sur l’équilibre mondial et les préventions des conflits. Elles sont devenues un instrument de domination. Prenons la CIJ qui est d’actualité. Le monde sait que la plainte contre Israël va au mieux donner un résultat équivoque. Une ordonnance (2) ‘‘ambiguë’’ en attendant les suites ? La présidente est l’Américaine Joan Donoghue jusqu’au 4 février. Demander à Israël de «prévenir la violence génocidaire» en estimant que «ses actions à Gaza pouvaient plausiblement relever de la Convention sur le génocide» en lui ordonnant «de se conformer à des mesures provisoires qui limiteraient ses actions génocidaires» ou que «les mesures d’urgence de la CIJ ne peuvent être raisonnablement respectées sans un cessez-le-feu complet» sont bien d’une ambiguïté qui s’adresse aux criminels. La décision finale sur les allégations de génocide, pourrait prendre des années!Cette affaire va rester, toutefois, une grave accusation qu’ils porteront à vie, une tache indélébile, même par conjecture, mais que le monde voit comme des faits avérés!

Lors d’un bref discours (3) Netanyahou «fils de la lumière contre les fils des ténèbres», ne compte pas se plier aux décisions de la CIJ. Il l’annonce ainsi : «Personne ne nous arrêtera, ni La Haye, ni l’axe du mal, ni personne d’autre». Voir aussi ICI (4) la réaction d’indignation d’autres dirigeants sionistes.  

Les États-Unis ont réagi d’une manière curieuse. Niant les preuves du crime, ils ont qualifié la plainte de ‘‘sans fondement’’(5) comme s’il s’agissait de leur procès. Ils acceptent que le colonisateur se «défende», mais pas le colonisé. Le monde à l’envers! Entre la réaction aux mesures provisoires de la Cour, les manifestations dans le monde exigeant l’arrêt des bombardements de civils et la livraison des armes à Israël, les appels américains à ne pas voter Biden, son Administration semble dans l’embarras. Les suites s’annoncent poignantes. Il reste que, quelle que soit l’Administration, la question palestinienne ne saurait se régler si l’origine du mal n’est pas désignée et reconnue.

Capture d’écran

Si jamais rien ne se fait selon ce «minimum» exigé, les choses peuvent prendre d’autres dimensions ! Voir cette intéressante interview (6) au sujet de la plainte. L’Afrique du Sud compte aussi poursuivre en justice les États-Unis et le Royaume-Uni pour complicité de génocide.

Finalement, dans les conditions actuelles de fonctionnement de la CIJ, ainsi que les chantages qu’entretiennent les États-Unis, cette décision «minimale» ne peut être que prévisible. Une hypothèse sûrement envisagée par l’Afrique du Sud qui a certainement dû méditer ce dicton : «accompagner le menteur jusqu’à la porte de sa maison». Si le pouvoir israélien méprise les demandes de la Cour et qu’en dernier lieu cette dernière ne décide rien, devant les preuves, alors l’esclavage, la colonisation, les génocides passés, l’holocauste, etc. n’auront jamais existé ! Les CIJ/CPI/TPI et autres du même acabit, vont disparaître, emportant toutes les «institutions internationales». S’ils reconnaissent ce génocide, leurs «valeurs» seront discréditées et leur pantin, sur lequel reposent leurs stratégies, risque de disparaître ! Comme disait l’autre «très chaud d’un côté et brûlant de l’autre».

Occident : vers le point nodal de décrépitude

C’est face à l’adversité que se jugent les valeurs et non en situation de paix. La guerre atlantico-russe, via l’Ukraine, a fait apparaître l’inconsistance des principes dont se targue d’avoir cet Occident des menteurs, des hypocrites et des opportunistes. Durant cette guerre jusqu’à ce conflit israélo-palestinien, on a des dizaines d’exemples de comportements anormaux. En voici quatre :

–   Josep Borrell, après avoir soutenu Netanyahu, rétropédale, face à la tournure qu’ont pris les événements, en affirmant «que des ennemis des Juifs peuvent être soutenus par d’autres Juifs, Benjamin Netanyahu en particulier», négligeant l’idéologie sioniste, ses faits et gestes à travers l’Histoire, pour responsabiliser une personne (voir l’article de T. Meyssan) (7). Une déclaration, à notre sens subversive qui va dans le sens du sionisme. Ce qui est «subliminal» c’est d’affirmer que le Hamas (de la résistance de Gaza; pas celui des « frères » du Qatar), est une «création» d’Israël pour lui ôter les soutiens !

–   Observons le tweet de cette Yaël Braun-Pivet (8) en sa qualité de présidente de l’Assemblée nationale française…Une «couillonnade» en usant du terme de G. Flaubert. Elle est affligée de voir «dans l’horreur de la guerre menée par la Russie» la mort de «deux humanitaires français». Elle n’a rien vu d’autre, rien des massacres à Gaza! Elle nous rappelle cette anecdote: c’est quelqu’un qui n’a vu dans ces premières années de sa vie, comme animal, qu’un gros rat, puis devient aveugle. Lors d’une discussion où l’on parle d’un énorme éléphant. Il intervient en posant la question: «aussi gros qu’un rat?» Oui, elle est présidente de l’Assemblée, éduquée dans la «culture» américano-élysienne !

–   Comme les Américains qui voient dans leurs actions une «culture» supérieure, en demandant à la Chine de peser sur l’Iran afin de faire cesser les attaques Houthis, la «culture» élyséenne a demandé à la Russie de l’aider en Afrique, selon Lavrov (9) qui cite la demande ainsi: «…oui nos relations sont nulles, il est peu probable qu’elles s’améliorent, mais vous avez affermi vos relations avec l’Afrique en RCA, au Burkina Faso, au Niger, au Tchad, alors que notre position y est faible, rencontrons-nous pour discuter la façon dont on peut faire quelque chose ensemble». «Il n’y aura jamais ce genre de négociations» a ajouté Lavrov. L’Elysée qui a supplié la Russie de l’aider en coopérant? Du cynisme!

–   Ajoutons cette intervention de leur maître lorsqu’un journaliste a demandé à Biden si les frappes contre les Houthis étaient efficaces, le président a répondu (10): «Eh bien, quand vous dites ‘efficaces’, est-ce qu’elles arrêtent les Houthis ? NonVont-elles se poursuivre ? ‘‘Oui’’». La soixantaine de frappes, n’ont en rien dissuadé les Houthis. Les attaques de drones et de roquettes, ainsi que les blocages des bateaux à destination d’Israël continuent.

C’est juste pour voir par qui et comment ce monde occidental est arrivé à ce point nodal de décrépitude morale et d’absurdité dont il faudra opposer des actions intelligentes et suffisamment dissuasives pour éviter une déflagration mondiale.

Après la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis n’ont pas cessé de poursuivre leur hégémonie mondiale, abusant de leur supériorité militaire, économique et technologique en s’ingérant dans les affaires des autres pays jusqu’à leur faire la guerre et ce, depuis la doctrine Truman (le ‘largueur’ des bombes atomiques sur japon) à ce jour. Rappelons que les États-Unis sont intervenus militairement (directement ou en participant) dans 29 pays après la Seconde Guerre mondiale, dont certains 2/3 fois !

Les discours militaristes des anglo-américains, via l’OTAN, pour vaincre la Russie en Ukraine, à défaut de la vaincre en Syrie, se sont estompés face à l’humiliant et ruineux échec qu’ils tentent d’éclipser en détournant l’attention vers le surprenant conflit israélo-palestinien. Un conflit risquant de compromettre leurs intérêts vitaux. Ce sont encore les maîtres anglo-américains qui décident de tout et leurs valets européens qui acquiescent. Poutine les a traité de : «laquais (et) de traîtres vis-à-vis de leurs peuples » (sept/2022). La preuve récente est qu’ils viennent encore de se faire avoir avec cette décision américaine de suspension des projets de GNL, après les avoir obligés à arrêter leurs importations de l’énergie russe, bon marché, pour leur gaz liquéfié 3 fois plus cher. 

Dans cette région, les USA ont toujours misé sur Israël en y associant leurs intérêts. Les réactions démoniaques d’Israël au ‘‘7 octobre’’ ont anéanti ce mythe d’invincibilité et de bonne moralité de Tsahal, mettant à nu son véritable visage diabolique. Une étincelle a suffi pour voir qu’Israël n’était qu’un ballon gonflé au gaz toxique. Une légion étrangère permanente en terre arabe, comme les légions arabes, temporaires, représentées par les Frères Musulmans, Al Qaida, EI, Daech… au service de leur «Nouvel Ordre Mondial». Les voilà avec plusieurs fers aux feux : en Ukraine, en Palestine, en Syrie, en Irak, au Liban, au Yémen, à Taiwan et probablement d’autres pays dans l’expectative, en plus de leurs problèmes intérieurs.

La politique américaine n’a jamais été raisonnable, ni rationnelle ! Elle est toujours basée sur la négation, la prédation et la domination. Qui s’y rapproche d’elle, quelle que soit sa bonne volonté, il s’y pique gravement ! On ne cherche pas du miel du ‘derrière’ d’un frelon ! Son sophisme et son nihilisme sont incompatibles avec la raison et la morale. Imposer, par les menaces et les guerres, son ‘‘format’’ au reste du monde en portant à son paroxysme le ressentiment et la vengeance ne peut mener qu’aux catastrophes. «Avec le nihilisme, pas de discussion possible; car le nihiliste logique doute que son interlocuteur existe et il n’est pas bien sûr d’exister lui-même» (V. Hugo).

A.D
Notes:

(1)  https://najibmikou.com/fr/wp-content/uploads/2021/03/Cetait-de-Gaulle-Tome-II-by-Alain-Peyrefitte.pdf

(2)  https://www.icj-cij.org/sites/default/files/case-related/192/192-20240126-ord-01-00-fr.pdf

(3)  https://www.youtube.com/watch?v=WEP-ZMZiY3w

(4)  https://english.almayadeen.net/news/politics/israeli-top-officials-outraged-by–antisemitic–icj-genocide

(5)  https://fr.euronews.com/2024/01/15/israel-accuse-de-genocide-par-pretoria-qu-en-pense-le-reste-du-monde

(6)  https://www.facebook.com/reel/1052061189187874

(7)  https://www.voltairenet.org/article220307.html

(8)  https://www.facebook.com/photo/?fbid=10161271837084350&set=a.

(9)  https://www.facebook.com/watch/?v=2137697073251813

(10) https://www.youtube.com/watch?v=uw68l-bSpwo

Amar Djerrad

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *