• mar. Déc 5th, 2023

Kiev avoue vouloir “tuer des Russes partout dans le monde”, le Kremlin réagit


https://fr.sputniknews.africa/20230508/kiev-avoue-vouloir-tuer-des-russes-partout-dans-le-monde-le-kremlin-reagit-1059113969.html

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2023

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdn1.img.sputniknews.africa/img/07e7/04/14/1058720742_286:0:3017:2048_1920x0_80_0_0_8f5dd89abd1c0e05cfc9cf98e2a1e2e9.jpg

Sputnik Afrique

[email protected]

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

ukraine, russie, meurtre, vladimir poutine, dmitri peskov, kremlin, opération militaire

ukraine, russie, meurtre, vladimir poutine, dmitri peskov, kremlin, opération militaire

S’abonnerTelegram

“Nous avons tué des Russes et nous continuerons à les tuer partout dans le monde”. Cette déclaration du chef du renseignement ukrainien, Kirill Boudanov, fait preuve une nouvelle fois de l’activité terroriste du régime de Kiev, a estimé le porte-parole du Kremlin. Moscou promet une riposte et attend une réaction de la part de l’Occident.

Le Kremlin a fermement condamné ce 8 mai les paroles du chef du renseignement ukrainien sur l’intention de Kiev de “tuer des Russes partout dans le monde”.

“En effet, c’est une déclaration monstrueuse. Faite par M.Boudanov, elle est une confirmation directe de ce que le régime de Kiev finance non seulement des activités terroristes, mais est aussi le vrai organisateur de ces activités. Cette déclaration donne une autre caractéristique importante du régime de Kiev. Nous condamnons fermement ces propos”, a indiqué Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

Début mai, le chef du renseignement ukrainien a avoué auprès de Yahoo News que ses compatriotes avaient tué et qu’ils allaient “continuer à tuer des Russes n’importe où dans le monde jusqu’à la victoire complète de l’Ukraine”.

Kirill Boudanov répondait à la question de savoir si Kiev était impliqué dans le meurtre de la journaliste Daria Douguina, fille de l’intellectuelle russe Alexandr Douguine, en août 2022.

Une riposte est promise

Pour le Kremlin, ces propos de Boudanov “confirment une énième fois le bien-fondé de l’opération militaire spéciale, actée par Vladimir Poutine”.

En attendant une réaction de l’Occident, la Russie y apportera quand même une réponse, poursuit Dmitri Peskov. Les services spéciaux feront tout le nécessaire, personne ne peut en douter, a-t-il ajouté.

“Nous allons suivre de près la réaction des capitales européennes et surtout de Washington. Il est très difficile d’imaginer que de telles déclarations terroristes en provenance de Kiev puissent rester sans être condamnées”, conclut le Kremlin.





Source link