• jeu. Sep 21st, 2023

Barrage de Kakhovka endommagé: Washington avoue ne pas avoir de preuves pour accuser Moscou


https://fr.sputniknews.africa/20230606/barrage-de-kakhovka-endommage-washington-avoue-ne-pas-avoir-de-preuves-pour-accuser-moscou–1059760437.html

feedback.fr@sputniknews.com

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

2023

Sputnik Afrique

feedback.fr@sputniknews.com

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

Actus

fr_FR

Sputnik Afrique

feedback.fr@sputniknews.com

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

https://cdn1.img.sputniknews.africa/img/07e7/06/06/1059741637_173:0:2902:2047_1920x0_80_0_0_c58f02e6570bb9070b435ead80c91e0b.jpg

Sputnik Afrique

feedback.fr@sputniknews.com

+74956456601

MIA „Rosiya Segodnya“

international, russie, ukraine, conflit ukrainien, kherson, états-unis, john kirby, washington, explosion, inondation, centrale électrique, sabotage, centrale hydroélectrique de kakhovka

international, russie, ukraine, conflit ukrainien, kherson, états-unis, john kirby, washington, explosion, inondation, centrale électrique, sabotage, centrale hydroélectrique de kakhovka

Les États-Unis reconnaissent ne pas avoir de preuves de l’implication des forces russes dans le sabotage du barrage hydroélectrique de Kakhovka. La Maison-Blanche a fait cette déclaration en commentant les informations des médias occidentaux qui tiennent Moscou pour responsable de l’inondation qui a commencé en aval du Dniepr.

Washington suit attentivement la situation autour de la centrale hydraulique de Kakhovka mais n’est pas en état de confirmer l’implication de la Russie dans cet incident, a déclaré ce mardi 6 juin John Kirby, porte-parole de la Maison-Blanche.

“Nous avons vu des déclarations dénonçant la responsabilité de la Russie dans l’explosion du barrage […]. Nous allons faire le nécessaire pour évaluer ces informations et travaillons avec les Ukrainiens sur la collecte d’informations. Pour l’heure nous ne pouvons pas dire ce qui s’est passé mais allons certainement fournir plus de détails dans un proche avenir”, a-t-il affirmé.

Il s’est abstenu toutefois de faire des prévisions sur l’impact que cet incident pourrait avoir sur l’évolution des affrontements en Ukraine.

Plus tôt dans la journée, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait estimé que Kiev avait fait sauter le barrage pour pouvoir transférer ses troupes déployées sur l’axe de Kherson vers les régions de sa contre-offensive. Ce transfert devrait affaiblir les positions ukrainiennes près de Kherson. Kiev a donc commis un acte terroriste contre la centrale hydroélectrique de Kakhovka, provoquant l’inondation de larges territoires dans la région, a expliqué le ministre.





Source link